Cercle Frédéric Bastiat

2016-09-25 05:25:40

Petites réflexions sur le Djihadisme

, par Jean Monneret

PETITES REFLEXIONS SUR LE DJIHADISME.

Nous apprenons au fil des media que quelque 900 jeunes français sont allés faire le djihad en Irak et Syrie. Notre pauvre pays a donc le redoutable « honneur » d’être en tête des pays occidentaux par le nombre de ses enfants participant au Proche Orient à la sombre aventure de l‘Etat Islamique.
Essayons de comprendre : tous les Musulmans vivant en France ne sont pas des fanatiques et c’est heureux. Néanmoins ceux qui vont faire le djihad se recrutent bien dans des milieux musulmans. Il est difficile de les confondre avec des Sœurs de la Charité ou des disciples de Gandhi. Comme la France abrite la plus forte proportion de Musulmans en Europe de l’Ouest, il n’est pas étonnant que sa frange djihadiste soit en proportion.
/ Il y a une explication complémentaire à ce nombre élevé de jeunes djihadistes partis de France. En plus des influences islamiques qu’ils ont pu subir dans certaines familles, dans certains quartiers, dans certaines mosquées ou sur certains sites internet, ils ont subi l’influence omniprésente, que dis-je, ubiquiste des media français les plus ordinaires .
Voici 25 ans que ceux-ci diffusent inlassablement et exclusivement une propagande anticolonialiste aussi primitive que biaisée. La période où la France avait un empire colonial est systématiquement présentée comme une criminelle abomination. La guerre d’Algérie est tout spécialement présentée comme un épisode peu glorieux où l’Armée française se serait couverte de honte. Les banlieues sensibles sont soumises depuis un quart de siècle à ce lavage de cerveau absurde qui, naturellement fabrique des djihadistes à la pelle. Bravo !
Cela gagne même des gens qui n’ont rien de djihadistes. Une journaliste, de celles fort peu suspectes pourtant de gauchisme, a même écrit récemment dans le Figaro qu’il y avait eu des Oradour- sur- Glane durant la guerre d’Algérie. En vain, moi qui suis historien, lui ai-je demandé des précisions à ce sujet : où, quand, comment ? Bien entendu la seule réponse fut un silence assourdissant. On imagine ce que semblables âneries peuvent faire comme dégât sur les esprits vulnérables de nos délicates banlieues.
// Autre raison à l’émergence de si nombreux djihadistes chez nous : l’ethno-masochisme envahissant et l’autoflagellaton permanente que relaient nos si subtils media. Ainsi nos jeunes banlieusards issus de l’immigration apprennent-ils depuis le plus jeune âge qu’ils vivent dans un pays raciste incorrigible où ils subissent une impitoyable discrimination. Comment s’étonner que certains prennent pour argent comptant ces inepties ?
Comme l’a dit Shakespeare : « Des fous guident des aveugles c’est le fléau de notre temps » (Le Roi Lear)

______________________________________