Cercle Frédéric Bastiat

2016-09-27 01:52:25

Le Christianisme oriental dans tous ses états.

Dîner débat le 6 juin 2015 à 19h30, hôtel Calicéo Saint-Paul-Lès-Dax

, par Patrick de Casanove

Le Cercle Frédéric Bastiat

Serait honoré par votre participation au dîner débat qui aura lieu

Le samedi 6 juins à 19h30

A l’hôtel Calicéo, à Saint-Paul-Lès-Dax

Le dîner débat sera animé par

Monsieur Henri de Saint-Bon

sur le thème

Le Christianisme oriental dans tous ses états

Prière de vous inscrire dès que possible en utilisant le bulletin en bas de page

L’Eglise universelle du Christ est née en Orient. C’est de Jérusalem que cette Eglise est partie évangéliser l’ensemble du monde civilisé de l’époque, puis, rapidement, le reste du monde, notamment les régions à l’est de l’Euphrate et en Inde.
C’est à Antioche et à Alexandrie que se sont forgées et qu’ont été formulées les premières réflexions théologiques qui ont permis d’élaborer la doctrine chrétienne sur les mystères de la Trinité et de l’Incarnation.
C’est à Byzance, devenue Constantinople par la volonté de Constantin, que s’est développé le rite byzantin si riche en spiritualité.
C’est dans cet Orient que se sont produites les différentes déchirures qui ont affecté le christianisme
au cours des âges et qui ont conduit à la constitution de 42 Eglises orientales actuelles regroupées en 5 familles - la nestorienne, la monophysite, l’orthodoxe, la catholique et la protestante - non seulement au Proche-Orient, mais aussi en Europe de l’Est, dans la Corne de l’Afrique et dans la province du Kerala en Inde, sans compter la quasi centaine d’Eglises issues de la Réforme de Luther.
Ainsi, l’Eglise universelle est constituée de ‘deux poumons’ comme disait Jean Paul II, l’oriental et l’occidental.
Mais tout ce qui touche à l’Orient paraît bien compliqué aux yeux d’un Occidental qui ne voit souvent l’Eglise qu’à travers le prisme de sa seule composante latine dont la tête est à Rome.
Or, ces Eglises sont bien maltraitées, particulièrement actuellement avec l’irruption du sinistre ’Etat Islamique’, la rivalité multiséculaire entre les sunnites et les chiites, la montée du salafisme, mais, en fait, elles subissent des outrages depuis leur origine.
C’est pourquoi, face à ce maquis complexe, face à cette situation tragique et devant l’impérieuse nécessité d’une respiration à l’unisson de ces deux poumons, il importe de faire connaître le monde oriental chrétien et d’en faciliter la compréhension.
Il convient donc de présenter ces Eglises, leur histoire, leurs rites, leurs réussites, leurs difficultés, les défis de toutes sortes auxquels elles sont confrontées, etc. Car la vitalité de ces Eglises est bien réelle et leurs églises sont remplies par des fidèles à la foi indomptable et qui y viennent prier nombreux malgré un exode massif.
Les relations entre toutes ces composantes ne vont pas forcément de soi : un point de situation sur le mouvement œcuménique sera abordé avec ses thèmes de convergence et ses difficultés. Car Il ne s’agit plus de rechercher l’uniformité et la fusion en une institution unique, mais de tendre vers une communion de tous dans la Vérité selon des pratiques diversifiées, conformes à la Tradition et admises par tous.
Avec son milliard et demi de fidèles, avec ses nombreux rites et liturgies, avec ses trésors tant architecturaux que littéraires, musicaux ou picturaux, avec sa foi, cet ensemble d’Eglises orientales représente un patrimoine inestimable pour l’humanité entière et doit être absolument connu et
préservé.

Henri de SAINT-BON, anciennement officier puis consultant international, est depuis toujours passionné par le phénomène religieux.
Chevalier de l’Ordre du Saint Sépulcre, il est coauteur avec Saad Khiari de ‘Catholique / Musulman : je te connais, moi non plus’ (éditions F.-X. de Guibert, 2006, 2e édition 2008) et a reçu pour ce livre le premier prix littéraire de la Saint-Cyrienne.
Il a aussi publié ‘L’islam à la lumière de la foi chrétienne’ et ‘Petit lexique islamo-chrétien’ (éditions de L’Œuvre, 2012) ainsi que ‘Le christianisme oriental dans tous ses états’ (éditions Le Livre Ouvert, 2014).

Ci-joint le bulletin d’inscription.

PDF - 226.8 ko

Pour tout renseignement complémentaire, www.bastiat.net.
Pour contacter le Cercle à :cercle.bastiat chez gmail.com ou au 05 59 45 36 47.


Pour devenir membre du cercle, il suffit d’envoyer au Cercle Frédéric Bastiat , 40440 Ondres, un chèque de 30 € par famille pour l’adhésion simple et 50 € pour l’adhésion de soutien, 100 € adhésion de soutien à l’ordre du Cercle Frédéric Bastiat. On peut aussi s’inscrire par e-mail. Les modalités (très simples) sont indiquées sur le site Internet du Cercle, www.bastiat.net. Il n’est pas nécessaire d’être membre du cercle pour assister à ses dîners-débats.