Cercle Frédéric Bastiat

2016-10-01 17:08:10

Dîner débat du samedi 14 décembre 2013

Les syndicats un Etat dans l’Etat

, par Patrick de Casanove

Le Cercle Frédéric Bastiat

Serait honoré par votre participation au dîner débat qui aura lieu

Le samedi 14 décembre à 19h30

A l’hôtel Calicéo, à Saint-Paul-Lès-Dax

Le dîner débat sera animé par

Monsieur Jean ROBIN

sur le thème

Les syndicats, un Etat dans l’Etat

Prière de vous inscrire dès que possible en utilisant le bulletin réponse ci-joint

Quelques chiffres valent mieux que de longs discours. Près d’un Français sur deux a une bonne opinion de la CGT ; les 3/4 des jeunes Français rêvent de devenir fonctionnaires ; et un quart des entrepreneurs français seulement estime que la France encourage l’entrepreneuriat, contre 76% en moyenne dans les autres pays membres du G20. Ces trois sondages résument l’essentiel d’un pays qui coule, doucement mais sûrement, vers l’abîme promis à tout pays qui adopte le communisme comme système principal pour gérer la vie de ses habitants.
Cette « France CGT » n’est plus la minorité de syndiqués que compte notre pays. Elle dirige le pays, parce qu’elle dirige ses points névralgiques : des médias à l’Éducation Nationale, de la Sécurité sociale aux retraites par répartition, des services publics à la justice, de la politique à l’économique, sans oublier la culture, la France CGT est partout, et surtout elle est ancrée au plus profond des cerveaux de nos compatriotes.

Les syndicats en général, et la CGT en particulier, est le seul groupe à pouvoir bloquer le pays tout entier en un claquement de doigt. Il en retire un pouvoir considérable, pouvoir de nuisance, pouvoir sur tous les autres pouvoirs. Voilà notamment pourquoi les syndicats ont bonne presse, et pourquoi ils se font largement financer par l’argent public.
Malgré cela, pourquoi continuer à faire croire à une France libérale et réactionnaire ? C’est simple : pour continuer à faire croire que la France CGT n’est pas au pouvoir. Celui qui parle de France CGT désigne le roi qui gouverne d’autant mieux que personne ne soupçonne qu’il est le roi.

Jean Robin est un entrepreneur, journaliste et éditeur. Il a créé trois sociétés, une start-up internet en cours de formation (QATEM), une maison d’édition (éditions Tatamis) et un média d’information en ligne (Enquête & Débat). Par ailleurs il a publié une vingtaine de livres à ce jour. Du livre noir de la gauche (2012) au Petit dictionnaire des débats interdits mais légaux (2010) en passant par Ils ont tué la télé publique (2006). Il est l’auteur du livre La France CGT censuré en édition papier mais publié en intégralité sur http://www.enquete-debat.fr/archives/la-france-cgt-10-sur-10-74681. Il prépare un livre noir du service public. Il défend la liberté d’expression, l’ouverture d’esprit et la liberté dans son sens le plus large possible.

PDF - 179.6 ko

Coupon réponse