Cercle Frédéric Bastiat

2016-09-27 17:12:24

L’indispensable réforme fiscale

Dîner débat du 6 décembre 2014, hôtel Calicéo, Saint-Paul-Lès-Dax

, par Patrick de Casanove

Le Cercle Frédéric Bastiat

Serait honoré par votre participation au dîner débat qui aura lieu

Le samedi 6 décembre à 19h30

A l’hôtel Calicéo, à Saint-Paul-Lès-Dax

Le dîner débat sera animé par

Monsieur le Professeur Pascal SALIN

sur le thème

L’indispensable réforme fiscale.

Prière de vous inscrire dès que possible en utilisant le bulletin réponse ci-joint

Depuis des années, la pression fiscale n’a cessé d’augmenter en France, alors que les déficits publics se creusent et que les défauts du "modèle français" ne font que s’aggraver. La croissance continuelle des prélèvements obligatoires et leur caractère de plus en plus arbitraire représentent la cause majeure des défaillances de notre économie et de la persistance du chômage.

Mais avant de définir le contenu de la profonde réforme fiscale qui s’impose, il convient d’analyser les raisons pour lesquelles la fiscalité joue un tel rôle destructeur. On soulignera donc les effets destructeurs de la fiscalité qui viennent en particulier du fait qu’elle détruit les incitations productives, qu’elle apporte une information de mauvaise qualité, qu’elle est un facteur d’instabilité. On pourra alors repérer les effets les plus nuisibles de la fiscalité française, ce qui conduit à souligner en particulier le rôle de la progressivité de l’impôt, de la surtaxation du capital, du financement de ce qu’on appelle la protection sociale, etc.

La réforme nécessaire de la fiscalité française se déduit alors logiquement du diagnostic qui aura ainsi été posé. On insistera sur l’importance d’une réforme qui soit à la fois de grande ampleur et rapide car nous ne pourrons pas renouer avec la croissance si nous continuons à faire l’impasse sur l’adoption d’une politique fiscale radicalement différente. Loin de se contenter du "bricolage fiscal" habituel des gouvernements successifs que nous avons connus, il faudrait enfin oser une réforme très novatrice, fondée sur une conception cohérente de l’activité humaine.

Pascal Salin a été Professeur d’économie à l’Université Paris - Dauphine. Il est docteur en sciences économiques, agrégé de sciences économiques, licencié de sociologie et lauréat de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris.

Président, de 1994 à 1996, de la Société Internationale du Mont Pèlerin (association internationale des intellectuels libéraux), il est membre du conseil académique de nombreux Instituts de divers pays.

Il a publié un certain nombre d’ouvrages, en particulier les titres suivants aux éditions Odile Jacob : La vérité sur la monnaie (1990) ; Libéralisme (2000) ; Français, n’ayez pas peur du libéralisme (2007) ; Revenir au capitalisme…pour éviter les crises (2010), La tyrannie fiscale (2014) ; et Libérons-nous aux éditions Les Belles-Lettres (2014). Il publie prochainement Concurrence et liberté des échanges (éditions Librechange) et Competition, Coordination and Diversity : From the Firm to Economic Integration (Londres, Elgar).

Pascal Salin a également publié de nombreux articles, principalement en français et en anglais, dans des revues, ouvrages collectifs et journaux en France et à l’étranger. Il participe fréquemment à des émissions de radio ou de télévision.
Il a participé à de nombreux colloques et prononcé de nombreuses conférences en France et à l’étranger.

Ci-joint le bulletin d’inscription.
Pour tout renseignement complémentaire, www.bastiat.net.
Pour contacter le Cercle à :cercle.bastiat chez gmail.com ou au 05 59 45 36 47.

PDF - 224.5 ko

Pour devenir membre du cercle, il suffit d’envoyer au Cercle Frédéric Bastiat , 40440 Ondres, un chèque de 30 € par famille pour l’adhésion simple et 50 € pour l’adhésion de soutien, 100 € adhésion de soutien à l’ordre du Cercle Frédéric Bastiat. On peut aussi s’inscrire par e-mail. Les modalités (très simples) sont indiquées sur le site Internet du Cercle, www.bastiat.net. Il n’est pas nécessaire d’être membre du cercle pour assister à ses dîners-débats.