Cercle Frédéric Bastiat

2017-09-26 12:43:40

Annonce 8 ème Weekend de la Liberté 22, 23 et 24 septembre 2017

, par Patrick de Casanove

Le Cercle Frédéric Bastiat

serait honoré par votre participation au

8ème Weekend de la Liberté,
à l’hôtel Sourceo de Saint-Paul-lès-Dax,
du 22 septembre 2017 à 12h au 24 septembre 2017 au déjeuner.

Avec le concours de :
L’ALEPS, Contribuables associés, l’Institut Coppet, l’iFRAP, l’IREF, Institut pour la Justice, SFL.

Sur le thème :

Les 100 jours sous le regard de Frédéric Bastiat.
Laissez faire ou se laisser faire ?

« Le déplacement de la responsabilité a faussé l’opinion populaire. Le peuple, accoutumé à tout attendre de l’État, ne l’accuse pas de trop faire, mais de ne pas faire assez. Il le renverse et le remplace par un autre, auquel il ne dit pas : Faites moins, mais : Faites plus ; et c’est ainsi que l’abîme se creuse et se creuse encore. » Services privés, service public.
La souffrance des Français, leur rejet des politiciens, leur immense espoir de changement et d’opportunes affaires judiciaires ont entraîné le succès d’Emmanuel Macron. Il est passé pour un homme nouveau. Président tout puissant il a entre ses mains le destin du pays pour les cinq prochaines années. La France traverse une période matérielle et morale difficile. Les Français ne font plus confiance aux hommes politiques, des fissures sociales apparaissent au grand jour. Les valeurs et la culture qui ont forgé leur pays sont mises à mal. Beaucoup désespèrent de sortir par le haut de cette situation. Or il existe un économiste français du XIXème siècle, Frédéric Bastiat, dont les idées gagneraient à être connues et mises en œuvre. Le Cercle Frédéric Bastiat a pour but de le faire connaître. Il a un rôle à jouer en éclairant les électeurs et les politiciens. Plus il y aura de personnes convaincues des bienfaits de la liberté de choix et de la responsabilité individuelle, et plus nous aurons de chance d’orienter notre pays vers une société de justice et de prospérité. Chaque participant au Weekend de la Liberté pourra, grâce à des conférences de haut niveau, analyser les orientations et réalisations du gouvernement à la lumière de cette pensée libérale classique française. Pensée qui a éclairé l’économie politique au XVIIIème et XIXème siècles puis fécondé la science économique moderne. Frédéric Bastiat est régulièrement présenté comme le précurseur de l’École Autrichienne d’Économie.

Bastiat écrit : « Se conserver, se développer, c’est l’aspiration commune à tous les hommes, de telle sorte que si chacun jouissait du libre exercice de ses facultés et de la libre disposition de leurs produits, le progrès social serait incessant, ininterrompu, infaillible. » La Loi. Quand l’État entrave le libre usage des facultés, la libre disposition des produits et des biens, il sort de son rôle. La Loi est pervertie. C’est la spoliation légale ou socialisme. Il est impossible de bâtir une société juste sur la spoliation. Pour Bastiat l’État doit être limité à ses fonctions régaliennes. Tous, État et individus, doivent respecter les Droits Naturels individuels : la Liberté, la Propriété, la Personnalité. Mettre fin à la spoliation légale pour fonder une société juste et prospère était l’objectif de Frédéric Bastiat. Quel chemin aura pris notre pays en septembre prochain ? Quelles en seront les conséquences ? Quelles solutions pour un avenir meilleur ? Autant de questions débattues lors de ce congrès.

La première conférence est le vendredi 22 septembre à 13h :
Agnès Verdier-Molinié, directeur de la Fondation iFRAP, « Ce que doit faire le nouveau président »
Venez écouter aussi :
Jacques Garello, Professeur d’économie émérite de l’Université d’Aix-Marseille, ALEPS « Le monopole public cause de nos maux »
Charles Gave, entrepreneur et économiste, Institut des Libertés « Accélérer le mouvement vers la Nation Européenne, la fausse bonne solution »
Vincent Ginocchio, Cercle Frédéric Bastiat, « Monnaie unique ou concurrence des monnaies, place des monnaies virtuelles. »
Guillaume Jeanson, Institut pour la Justice, « Un quinquennat pour restaurer la Justice et la Sécurité, sacré défi ! » ;
Nicolas Lecaussin, IREF, « L’éducation, en finir avec une politique coûteuse et inefficace. »
Jean-Baptiste Léon, Contribuable Associés, « Réformer : partout dans le monde ils l’ont fait ! »
Benoît Malbranque, Institut Coppet, "Présidentielle 2017 dernière chance avant la révolution ? 1776 l’exemple Turgot"
Pascal Salin, Professeur d’économie émérite de l’Université Paris-Dauphine, « La voie de la prospérité : libérer les incitations productives ! »

Le samedi 23 à 13h se déroulera un remarquable Buffet-témoignage : les 100 ans de la Révolution d’Octobre : « Bien des Français rêvent le communisme...moi, je l’ai vécu" par Bogdan Calinescu.

Tout au long du Weekend aura lieu une Foire aux livres. De nombreux auteurs seront présents et dédicaceront leurs ouvrages. Des temps libres de partage et d’échange sont aussi prévus.

Pour assister à l’événement chacun de vous peut composer la formule de son choix sur le coupon d’inscription

Ci-joint les coupons d’inscription et le programme.

PDF - 129 ko
Programme du 8ème Weekend de la Liberté les 22, 23 et 24 septembres 2017.
PDF - 100.6 ko
Coupon d’inscription auteurs, éditeurs, associations
PDF - 86.9 ko
Bulletin d’inscription au 8ème Weekend de la Liberté

Pour tout renseignement complémentaire, www.bastiat.net.
Pour contacter le Cercle : cercle.bastiat chez gmail.com ou au 05 59 45 36 47.


Pour devenir membre du cercle, il suffit d’envoyer à Mme Françoise Couture, Trésorière du Cercle Frédéric Bastiat, 86 route de Samadet, 40320 Geaune, un chèque de 30 € par famille pour l’adhésion simple et 50 € pour l’adhésion de soutien, 100 € adhésion bienfaiteur à l’ordre du Cercle Frédéric Bastiat. On peut aussi s’inscrire par e-mail. Les modalités (très simples) sont indiquées sur le site Internet du Cercle, www.bastiat.net.