Loading...

Réseaux sociaux et égalitarisme

L’élargissement du principe d’égalité en valeur aux biens immatériels, comme les croyances et les libertés, a égalisé les cultures communautaires et la culture nationale. La démocratie n’est plus la référence politique commune. La raison n’a plus le monopole du raisonnement et est affaiblie pour lutter contre des idéologies malfaisantes et des sectes factieuses. Une nouvelle loi restreignant la liberté d’expression sur internet ne ferait que compenser marginalement la disparition de l’esprit critique. La seule façon efficace de lutter contre les manipulations idéologiques est de renforcer la rationalité et de restaurer les autorités morales dues aux statuts. Cela passe par une responsabilisation morale de ceux qui en sont les dépositaires : écrivains, journalistes, enseignants, médecins, magistrats, policiers, élus, … Il y a une réciproque : cette responsabilité morale doit être méritée.

La statistique vérité ou mensonge ?

Le manque de rigueur, souvent inévitable dans l’analyse statistique de données humaines et sociales, renforce l’exigence d’une réflexion qui ne se limite pas à l’observation des apparences ni à la constatation des coïncidences, mais cherche à les expliquer par une approche sociologique et philosophique traditionnelle, analogue à celles de Durkheim et Tocqueville.

Fraude fiscale et libéralisme

L’importance des prélèvements obligatoires est connue de tous. Tous les secteurs économiques sont concernés. C’est la conséquence de l’emprise de l’État providence sur la vie des individus et du dirigisme économique qui prévaut particulièrement en France.
Ces prélèvements sont de moins en moins acceptés par les contribuables et les entreprises, génèrent une fraude coûteuse, et l’État est amené à accentuer la lutte contre la fraude fiscale au fur et à mesure que ses besoins financiers augmentent et que les capitaux qui lui échappent sont importants. On assiste donc à la mise en place de services fiscaux dédiés à la lutte contre la fraude, à un renforcement de leurs pouvoirs et à un durcissement des sanctions encourues.

La justice administrative en France

La durée des procédures administratives et leur coût deviennent des handicaps pour les entreprises et les particuliers.
Cette durée et ce coût sont parfois instrumentalisés par l’administration ou les élus, qui espèrent l’abandon du plaignant au bout d’un certain temps ou faute d’argent. C’est en quelque sorte un abus de droit commis par l’administration et les collectivités territoriales. Inversement, ce sont parfois des personnes physiques ou morales qui contestent une décision administrative, par exemple pour empêcher l’installation d’une entreprise concurrente, qui multiplient les recours, appels, et retardent au maximum la conclusion finale.

Intérêt général et droits fondamentaux

La définition de l’intérêt général par l’expression de la volonté générale choisie par le Conseil d’État est donc contestable : il n’est pas du tout sûr que ce soit une partie juste et raisonnable qui émerge de la diversité des opinions individuelles, ce qui donne au Conseil constitutionnel le rôle d’arbitrer entre un intérêt général pour le moins incertain et les droits fondamentaux du bloc de constitutionnalité.

Le libéralisme radical

L’association du radicalisme et du libéralisme est étrange : ils sont exactement le contraire l’un de l’autre. Le premier est une idéologie politique ou religieuse dominatrice cherchant à anéantir les autres, et le second est fondé sur la tolérance et la liberté individuelle. Pourtant, le libéralisme radical existe : c’est une idéologie qui refuse tout compromis limitant la liberté individuelle. Ses excès donnent aux antilibéraux des arguments pour empêcher la population de comprendre que le libéralisme propose des solutions réalistes aux nombreux problèmes créés par la démocratie providentielle.

L’HOMME, L’EUROPE, L’AVENIR

L’homme cherche depuis toujours la meilleure façon d’organiser la société dans laquelle il vit. Partout dans le monde et à toutes les époques, les religions ont apporté une solution durable, parfois violente. Ce moment semble terminé : les migrations ont affaibli l’homogénéité culturelle et religieuse des pays européens, et les progrès scientifiques et économiques ont bouleversé les structures sociales. L’évolution s’accélère sur les deux plans, et la société dans laquelle l’individu naît ne ressemblera pas du tout à celle dans laquelle il terminera sa vie. Le progrès est discuté, contesté parce qu’il va très vite et qu’il impose à chacun de s’adapter sans arrêt à de nouvelles conditions de vie. En laissant de plus en plus de monde sans perspective, sans avenir stable, sans certitude, il crée des conditions qui peuvent se retourner contre lui. Comment les sociétés modernes en sont-elles arrivées là ? Comment réenchanter le monde ?

DÉBATS ET TÉLÉVISION

DÉBATS ET TÉLÉVISION Il est habituel de critiquer les forums diffusés par internet, de leur reprocher de répandre de fausses informations et de plus chercher à manipuler les lecteurs qu’à les informer et qu’à faire appel à leur raison et à leur esprit critique. Ces critiques sont souvent justifiées, mais la même question se pose à propos de certains débats [ … ]

Le conseil constitutionnel. Intérêt général et droits fondamentaux.

1. INTÉRÊT GÉNÉRAL ET DROITS FONDAMENTAUX   Le Conseil constitutionnel a été créé en 1958 à la demande du général De Gaulle. Son rôle est devenu peu à peu indispensable au fonctionnement des institutions et aux politiques économiques et sociales menées par les gouvernements. Les difficultés conceptuelles qu’il rencontre et les contraintes institutionnelles auxquelles il est soumis l’empêchent de le [ … ]

UNE EPARGNE GARANTIE INVESTIE EN ACTIONS : UN CAS RÉEL

    Les crises financières répétitives récentes expliquent la volonté de sécurité de l’épargne, largement répandue dans la population, qui se concrétise par un investissement de 80% des capitaux en assurance-vie sur des fonds euros à capital garanti. Les pouvoirs publics regrettent ce choix, qui prive les entreprises d’un financement dont elles ont besoin, en particulier les PME. Ils mènent [ … ]

L’AVENIR D’UNE ILLUSION

par Thierry Foucart Les opinions politiques extrêmes ne sont plus marginales en France, ni d’ailleurs dans les autres pays démocratiques, au plan statistique : la France Insoumise et le Front national ont recueillis à eux deux plus de 40% des voix aux élections présidentielles. Leur succès relatif est évidemment l’échec des partis modérés traditionnels. Cette situation inédite pose des questions fondamentales [ … ]

CHE GUEVARA : DU MYTHE À LA RÉALITÉ

  Par Thierry Foucart De nombreuses personnalités reprochent à Anne Hidalgo, maire de Paris, d’avoir financé sur des fonds publics une exposition à la gloire de Guevara qu’elles considèrent comme un révolutionnaire sanguinaire. La réponse d’Anne Hidalgo est qu’objectivement, il y a un mythe Guevara, qu’il est une « icône militante et romantique », et que le sujet de l’exposition n’est que [ … ]

Intelligence artificielle et big data

La rationalité ne peut expliquer le monde dans sa totalité, qui s’agrandit au fur et à mesure des découvertes scientifiques. Les progrès très rapides de l’intelligence artificielle et les big data, qui constituent une réelle révolution technologique, semblent contredire cette limite pourtant connue depuis longtemps. Ils ouvrent la porte à une utopie scientifique fondée sur une perception réductrice de l’être [ … ]

Le dévoiement de la liberté d’expression

Mon article précédent sur l’exposition consacrée à Guevara a été préalablement publié sur le site Agoravox et a été lu, d’après le site, par un peu plus de deux mille personnes. Il a suscité un grand nombre de commentaires dont une partie importante est constituée de discours de mauvaise foi, insultants ou haineux, de procès d’intention, de mensonges… Les commentateurs [ … ]

Force des mots, faiblesse des idées

  C’est en suivant le Manuel d’écriture inclusive de Raphaël Haddad (Mots-clés, mai 2017) et le guide Pour une communication publique sans stéréotype de sexe du Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes publié par la Documentation française que cet article a été écrit. J’ai conservé les citations dans le texte originel. Si toute langue reflète les [ … ]

Un choix crucial

Un choix crucial Depuis la crise de 2008, les gouvernements successifs ont tenté relancer l’activité par des mesures volontaristes. Ils ont cherché à orienter l’activité économique et financière pour redonner du dynamisme au marché du travail en particulier. Leurs interventions relèvent de ce que Hayek appelle le libéralisme continental, par opposition au libéralisme anglo-saxon qui consiste à « laisser faire ». Modèle [ … ]

Pour une révolution libérale

Les programmes de nos candidats à l’élection présidentielle ne se ressemblent pas, mais tous prévoient l’intervention de l’État pour réguler l’économie et le social. Aucun n’imagine laisser les Français libres de choisir leur vie, ne comprend que la morosité et l’agressivité de la population française viennent de l’emprise de l’État sur leur vie, que l’intérêt général consiste à respecter autant [ … ]

Assurances, mutualisation et solidarité

Au cours d’une émission sur France Culture [1], Éric Sadin a présenté son ouvrage La vie algorithmique, critique de la raison numérique (L’Échappée, mars 2015). Il met en garde ses lecteurs contre l’utilisation imprudente des objets connectés (montres, smartphones, bracelets …). Un des dangers de ces nouvelles technologies est selon lui une évolution des comportements individuels consistant à accepter la [ … ]

Pour un renouveau libéral

Contrairement à ce qu’en disent certains journaux, radios et télévisions, le programme de François Fillon n’est pas « ultra libéral ». Il est évidemment bien plus réaliste que le rêve socialiste d’une société dirigée donc parfaite et d’une population conditionnée donc heureuse, mais la philosophie qui le sous-tend paraît plutôt un humanisme conservateur. Les mesures d’assainissement des finances publiques et [ … ]

VERS LE TOTALITARISME SOCIAL

La démocratie sociale est née en France pendant la Révolution de 1848. Prévue dans le programme du Conseil national de la résistance, la sécurité sociale destinée aux salariés a été créée en 1945 et étendue peu à peu, sous des formes voisines, à la quasi-totalité de la population française. La loi du 14 juin 2013 pour la sécurisation de l’emploi [ … ]