Loading...
Opinions

C’était la guerre d’Algérie Le film 3.

Mon point de vue sur le film historique de Georges-Marc Benamou et B.Stora C’était la Guerre d’Algérie.

Par Jean Monneret.

 

(L’épisode 3 est celui qui pose le plus de problèmes en termes de rigueur historique et d’exactitude factuelle)

Examinons d’abord quelques broutilles.

Passons sur le choix de titrer l’épisode par un pléonasme rebattu ; la sale guerre.

Signalons encore qu’à la 28ème minute, il semble bien que la photo d’Ouamrane soit confondue avec celle d’Abane Ramdane.

Enfin, nous concéderons volontiers que le défilé de témoins expliquant leur engagement pour ou contre l’indépendance respecte, à peu près, la variété des positions existant de ce chef.

La suite est plus contestable.

CAR, à partir de la 33ème minute, la présentation des faits devient inexacte et peut accréditer une erreur sérieuse. De quoi s’agit-il ? Cette erreur on la trouvait déjà dans un livre intitulé : « Les mots de la guerre d’Algérie »+ A la page 114 sous la rubrique Terrorisme, on pouvait lire ceci : «  Une bombe déposée en août 1956, rue de Thèbes, dans la Casbah par des Européens favorables à l’Algérie française fait des dizaines de morts parmi les Algériens.++Cette pratique inaugure la période du terrorisme urbain qui sera ensuite pratiqué par le FLN, surtout pendant la Bataille d’Alger » 

Or, cette affirmation est gravement erronée : l’attentat de la rue de Thèbes en août 56 n’a nullement inauguré le terrorisme urbain à Alger. C’est le FLN qui l’avait fait, plusieurs semaines auparavant, en s’attaquant aux civils européens. Or, le risque existe que cette version fausse soit confortée par cet épisode 3 du film. Quel est en effet le commentaire du film que l’on entend à la 33ème minute ?

« Pourtant, contrairement à toute attente(sic) la première bombe qui éclate dans la Casbah n’est pas le fait des Algériens » . Certes, ce commentaire évite l’affirmation tranchée que le terrorisme a été inauguré par des Européens. Mais, « en creux » dirons nous, il dit à peu près la même chose.Il demeure donc susceptible de tromper un auditeur pressé. Nous sommes à la lisière de la désinformation. Car, tout cela repose sur une chronologie fausse.

La série des attentats FLN de l’automne 56 visant des civils européens innocents, enfants compris, perpétrés au Milk-Bar, à la Cafétéria, à l’Otomatic, au Maurétania et autres lieux, par le réseau de Yacef, a trop souvent été présentée comme déclenchée par l’action du 10 août dans la Casbah. Une riposte en somme !

L’un des vecteurs les plus pernicieux de cette inexactitude est le film de Pontecorvo La Bataille d’Alger où Yacef Saadi joue son propre rôle. C’est tout dire.

Cette erreur a été ainsi propagée très loin et massivement. Ce qui ne l’empêche pas de demeurer une erreur. Il est regrettable que l’épisode 3 concerné ne l’ait pas dénoncée et rectifiée

Au contraire, ce moment capital de l’épisode du film donne lieu à un commentaire ambigu et s’appuie sur une périodisation inexacte. Précisons :

Les attentats aveugles du FLN, visant n’importe quel Européen au hasard, furent déclenchés le 20 Juin 56 (donc bien avant le mois d’août)

Un responsable du FLN en Wilaya 4, Amar Ouamrane déjà cité, avait ordonné, ce jour-là, aux commandos de la capitale d’abattre sans distinction, tout Européen entre 18 et 54 ans.

Ceci n’apparaît guère dans le film.

Tout semble se passer comme si les attentats terroristes de Yacef, à l’automne suivant, était la réponse à une « provocation initiale », non moins terroriste, des partisans de l’Algérie française.

Cette présentation est historiquement inacceptable.

Je sais que l’on m’objectera que les attentats FLN du mois de juin étaient commis au revolver et n’avaient pas la létalité de celui du 10 août . Mais, ce qui donne à un attentat son caractère terroriste ce n’est pas le type d’armes utilisées.

Qu’est-ce donc ?

Tout simplement les cibles visées : un attentat est terroriste lorsqu’il vise des civils innocents. A cet égard, il est évident que celui de la Casbah, l’était tout autant que les « répliques » de Saadi. Mais l’initiative de ce type d’acte avait été prise dès le mois de Juin par le FLN.+++ Ceci est un fait et le film l’escamote.

Sans compter que dans les autres villes d’Algérie, le FLN n’avait pas attendu l’automne 56 pour perpétrer d’innombrables attentats contre des civils européens innocents.

D’autres diront aussi que les attentats FLN de juin avaient été déclenchés en riposte à l’exécution de deux condamnés à mort indépendantistes à la prison Barberousse. Mais viser des civils sans la moindre responsabilité administrative ou politique pour répondre à un acte d’Etat est un geste terroriste également et en l’espèce raciste.. Des gens sont visés non pour ce qu’ils font mais pour ce qu’ils sont.

___________

+ Auteur B. Stora

+Cette nationalité n’existait pas avant le 3juillet 1962 . C’est un anachronisme de l’attribuer aux habitants de la Casbah. Selon les sources on parle de 14 ou de 70 victimes.

+++ D’aucuns jugeront vaine cette recherche de « celui qui a commencé le premier » mais on nous a assez rabâché que le conflit algérien était une guerre. Et dans ce cas, la faute des terroristes est de croire que les morts doivent répondre aux morts. Or, en un conflit fratricide, les morts ne se compensent pas, elles s’additionnent.

Lire la première partie.

Lire aussi :

 » La date maudite du 19 mars 1962  »

« Histoire des Harkis »

 » Guerre d’Algérie, enlèvements d’Européens, contre une histoire trop répandue « 


Passez de la parole aux actes : faites progresser le libéralisme en France avec le Cercle Frédéric Bastiat

Pour garder son indépendance, le Cercle Frédéric Bastiat ne reçoit aucune subvention. Il ne vit que de vos adhésions et dons. Aidez-nous à populariser les idées libérales.

Vous avez 3 façons concrètes de soutenir le Cercle : vous abonner à la revue « Lumières Landaises », adhérer au Cercle, ou donner.

Passer à l'action pour faire progresser le libéralisme en France avec le Cercle Frédéric Bastiat

One comment
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.