Loading...
Agenda

Considérations sur la nature et les causes de la richesse des nations

Le Cercle Frédéric Bastiat

serait honoré par votre participation au

9ème Weekend de la Liberté,

à l’hôtel Sourceo de Saint-Paul-lès-Dax,

du 21 septembre 2018 à 12h au 23 septembre 2018 au déjeuner.

Sur le thème :

« Considérations sur la nature et les causes de la richesse des nations »

Avec le concours de :

(Par ordre alphabétique)

L’ALEPS, L’ASAF, L’École de la Liberté, L’Institut COPPET, l’IREF, SFL.

La France reste ce que l’on appelle un « pays riche ». Cette richesse suscite les convoitises des politiciens pour abonder l’État providence impécunieux. Alimenter la spoliation légale dirait Bastiat. Pour eux si un pays qui est prospère c’est grâce aux politiques qu’ils mènent. Pour eux les individus sont des rouages interchangeables de la mécanique sociale, sans initiative, incapables de décision ni création. Or ce sont les individus qui agissent et par conséquent ce n’est pas le pays qui est prospère mais ses habitant qui le sont. Si tous ne le sont pas c’est parce que les politiciens sont des règlementeurs, des enrayeurs de l’échange libre qui est la source de la prospérité et de la paix. La vérité est que la France continue de tourner, vaille que vaille, malgré leurs politiques.

Les politiciens s’esbaudissent devant l’exploit de l’équipe de France de foot lors du Mondial 2018. Ils oublient que ce résultat est obtenu en application de principes qu’ils combattent au nom de l’égalitarisme et de la justice sociale : libre choix, libre organisation, sélection, concurrence, rigueur, effort, don de soi, sacrifice, responsabilité individuelle. Pour avoir les causes de la richesse des nations on pourrait compléter la liste avec : le savoir et sa transmission, l’innovation et la création, l’éthique et la justice, la spécialisation des métiers, le libre échange, les racines culturelles et religieuses, la liberté d’expression, l’État limité, des finances publiques saines, la liberté économique, les Droits naturels (Liberté, Propriété, personnalité) respectés et protégés

Frédéric Bastiat a fort bien analysé dans Services privés, service public. (1850) les causes de nos malheurs et celles qui rendent très difficiles le changement de système politico économique :

– Extension infinie de l’Etat « Le pouvoir, vaste corps organisé et vivant, tend naturellement à s’agrandir. Il se trouve à l’étroit dans sa mission de surveillance. »

Des services publics de plus en plus inefficaces « À mesure donc que des services privés entrent dans la classe des services publics, ils sont frappés, au moins dans une certaine mesure, d’immobilisme et de stérilité, (…) au détriment de la communauté toute entière. »

L’appareil public de plus en plus couteux « que le pouvoir devient coûteux à mesure qu’il devient oppressif. (…) Chacun de ses envahissements implique donc la création d’une administration nouvelle, l’établissement d’un nouvel impôt; »

La résistance des acquis sociaux, . « D’un côté, les Droits acquis se soulèvent et se coalisent; on répugne à froisser une foule d’existences auxquelles on a donné une vie artificielle. D’un autre côté, le public a désappris à agir par lui-même. Au moment de reconquérir cette liberté qu’il a si ardemment poursuivie, il en a peur, il la repousse. Allez donc lui offrir la liberté d’enseignement? Il croira que toute science va s’éteindre. »

Pour Bastiat mettre fin à la spoliation légale pour fonder une société juste est la clé de la prospérité. Malheureusement force est donc de constater que la France est structurellement sur la route de la servitude.

Cela doit changer. Comment ? Venez assister au 9ème Weekend de la Liberté !

Ne ratez pas la première conférence le vendredi 21 septembre à 13h30 : « La culture comme facteur de la richesse des nations » par Guido Hülsmann Venez écouter  aussi :

Olivier Babeau : Des finances publiques saines comme facteur de la richesse des nations »

Jean Marc Daniel : « Reprise de la croissance: la politique économique comme mouche du coche . »

Général Jacques Favin Levêque : « La sécurité comme cause de la prospérité des nations : l’Europe de la défense »

Vincent Ginocchio : « Le Bitcoin pratique » (Ateliers)

H16 : «l’Innovation, la création parmi les causes de la richesse des nations » par,

Yorick de Mombynes : « Les infortunes de la concurrence »

Virginie Pradel : « Enfer et paradis fiscal : peut-on sortir de l’enfer ? » »

Corentin de Salles : « Le transhumanisme est-il un projet totalitaire ou libéral ?

Patrick Smets :  » Éthique et légitimité : la loi garantit-elle l’harmonie ? ».

Tout au long du Weekend aura lieu une Foire aux livres. De nombreux auteurs seront présents et dédicaceront leurs ouvrages. Des temps libres de partage et d’échange sont aussi prévus.

Pour assister à l’événement chacun de vous peut composer la formule de son choix sur le coupon d’inscription

Ci-joint le bulletin d’inscription.

Bulletin d’inscription auteurs etc WEL 9

Bulletin Inscription WEL 9

Pour tout renseignement complémentaire : Cercle.bastiat@gmail.com 

Pour contacter le Cercle : cercle.bastiat@gmail.com ou au 05 59 45 36 47.

_________________________________________________________________________________________

Pour devenir membre du cercle, il suffit d’envoyer à Mme Françoise Couture, Trésorière du Cercle Frédéric Bastiat, 86 route de Samadet, 40320 Geaune, un chèque de 30 € par famille pour l’adhésion simple et 50 € pour l’adhésion de soutien, 100 € adhésion bienfaiteur à l’ordre du Cercle Frédéric Bastiat. On peut aussi s’inscrire par e-mail. Les modalités (très simples) sont indiquées sur le site Internet du Cercle, www.bastiat.net.

2 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.