Loading...
Événements

Déjeuner débat le 4 juin, présentation.

Sauver la France. Pour une Europe des nations avec la Russie.

Par Marc Rousset, déjeuner débat le 4 juin,

à l’hôtel Sourceo de Saint-Paul-lès-Dax.


S’inscrire en ligne (paiement par carte bancaire) : DÉJEUNER DÉBAT | Comment sauver la France : Pour une Europe des nations avec la Russie


Marc Rousset, diplômé H.E.C, Docteur ès Sciences Economiques, MBA Columbia University, AMP Harvard Business School, a occupé pendant 20 ans des fonctions de Directeur Général dans les groupes multinationaux Aventis, Veolia, Carrefour, en France, en Asie et au Brésil.

Il a écrit « Pour le Renouveau de l’Entreprise » préfacé par l’ancien Premier Ministre Raymond Barre. Il a obtenu le Prix de l’Académie des Sciences Morales et Politiques (1994) avec « La Nouvelle Europe de Charlemagne » préfacée par le Ministre et Académicien Alain Peyrefitte. Il a ensuite écrit « Les Euro-ricains », préfacé par Yvon Gattaz, ancien Président du MEDEF et membre de l’Institut.

Aujourd’hui économiste, écrivain, chroniqueur sur Boulevard Voltaire, son avant- dernier ouvrage « La Nouvelle Europe Paris-Berlin-Moscou », préfacé par Youri Roubinski de l’Académie des Sciences de Russie, a connu un très grand succès tant en France qu’en Europe et en Russie.

Dernier ouvrage paru en 2016 : « Adieu l’Argent-roi ! Place aux héros européens ! Critique de la civilisation de l’Argent et Apologie de l’héroïsme »

Marc Rousset n’est pas un libéral. Il se définit comme « libéral-conservateur ».

Dans son dernier essai « Sauver la France. Pour une Europe des nations avec la Russie. » « Il défend la primauté du politique sur l’économique et souhaite mettre un terme à la gabegie des dépenses publiques. Pour réaliser cette France et cette Europe qu’il appelle de ses vœux, allant de l’Atlantique à la Sibérie, il soumet l’idée d’une Confédération carolingienne des nations, qui se rapprocherait naturellement de la Russie. Quitter l’Otan, constituer un pôle de défense indépendant, mettre fin au libre-échange mondialiste et à l’immigration extra-européenne, s’opposer à l’hégémonie de l’anglo-américain. »

Pour un libéral le libre échange ne saurait être remis en question. Il n’est pas négociable. En vérité ce ne sont pas les États mais les individus qui échangent. Pour les libéraux le libre échange est un facteur de paix. Il est positif pour toutes les parties. Personne de sensé ne fait la guerre à un partenaire source de richesse et de prospérité. Le protectionnisme, et ses avatars belliqueux que sont les embargos et les sanctions économiques sont des facteurs de guerre. Ce qui n’est pas obtenu par l’échange libre l’est par la violence.

L’Europe des Nations de l’Atlantique à la Sibérie, certes mais tout dépend de ce que l’on entend par « Europe ».

Mettre fin à la gabegie des dépenses publiques bien sûr ! En redonnant aux personnes leur liberté de choix.

La primauté du politique sur l’économique renvoie au despote éclairé, ou au gouvernement seul garant et connaisseur de l’intérêt général, qui s’oppose à l’intérêt individuel supposé égoïste. Bastiat dit qu’il y a trop de grands hommes ! Il a raison. Les catastrophes que nous vivons en particulier ces deux dernières années sont dues à des décisions politiques qui ont massacré l’économie, c’est à dire la vie des gens. Gestion politique des COVID retirées des mains des médecins, écologie politique punitive dont le but est la décroissance de l’économie et de la population, sanctions économiques des gouvernements contre leurs propres populations…

Les guerres sont toujours déclenchées par des personnes. Les guerres privées sont illégales. Les guerres publiques sont légales du point de vue de chaque belligérant. Pour l’agresseur l’agression est non seulement légale mais légitime et juste. Pour le défenseur la défense est légale légitime et juste. Pour chaque camp c’est l’adversaire qui est illégitime et injuste. Le point commun c’est la légalité parce que l’État a le monopole de la violence légale. Cette violence légale retombe toujours sur les individus. La légalité ne consiste qu’a se comporter conformément à la loi. La loi peut organiser l’injustice au lieu de l’empêcher de régner.

Un pôle de défense indépendant est une chose. Une armée européenne en est une autre.

Marc Rousset vient s’exprimer devant une association libérale. Il a une pensée qui n’est pas politiquement correcte. Comme la pensée libérale qui est méconnue et déformée. Cela promet une conférence passionnante suivie d’un riche débat.

Inscription

 S’inscrire par la poste : Coupon d’inscription France Russie 4 juin 2022

S’inscrire en ligne (paiement par carte bancaire) : DÉJEUNER DÉBAT | Comment sauver la France : Pour une Europe des nations avec la Russie


Passez de la parole aux actes : faites progresser le libéralisme en France avec le Cercle Frédéric Bastiat

Pour garder son indépendance, le Cercle Frédéric Bastiat ne reçoit aucune subvention. Il ne vit que de vos adhésions et dons. Aidez-nous à populariser les idées libérales.

Vous avez 3 façons concrètes de soutenir le Cercle : vous abonner à la revue « Lumières Landaises », adhérer au Cercle, ou donner.

Passer à l'action pour faire progresser le libéralisme en France avec le Cercle Frédéric Bastiat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.