Loading...
Événements

Inscription  » 40 ans de déficits publics en France « 

Gravure de Bastiat

Dîner débat novembre

Inscription au dîner débat du 30 novembre 2019

 » 40 ans de déficits publics en France « 

REPONSE, à renvoyer dès que possible à

M. Philippe de Berne Lagarde
Trésorier du Cercle Frédéric Bastiat
359 chemin d’Elizaberry
64990 Mouguerre

Dîner débat novembre

Prénom et Nom………………………………………………………….
Adresse messagerie………………………………………………………..
Adresse postale……………………………………………………………

0 Je viendrai au dîner-débat du 30 novembre 2019
0 Je serai accompagné de :
Nom, prénom…………………………………………………….
Nom, prénom…………………………………………………….
Nom, prénom……………………………………………………
(35 € par personne, 20 € pour les moins de 25 ans)

Dîner débat novembre

0 Adhésion 2019
0 Je choisis la cotisation de base (30 €)
0 Je choisis la cotisation de soutien (50 €) 0
0 Je choisis la cotisation bienfaiteur (100 €) 0

0Abonnement Lumières Landaise version papier pour les non adhérents : 20€
Le bulletin de liaison est disponible pour tous en PDF. LUMIERESLANDAISES 113 v6

0 Dons :
0 Je soutiens le Cercle pour accroître sa communication et diffusion. Je fais un don de ………………… €
0 Le Weekend de la Liberté 2019 a été très réussi. J’aide à la réalisation du Weekend de la Liberté 2020. Je fais un don de ………………… €

Dîner débat novembre

Ci-joint un chèque de ……………….€ à l’ordre du Cercle Frédéric Bastiat

Pour les dons en Bitcoins ! 1Q7aZg3oHJb84Y6WWd9GWKg7xopBszBbXq

Version imprimable PDF LUMIERESLANDAISES 113 coupon

Dîner débat novembre

Les comptes consolidés des administrations publiques (État, collectivités locales, sécurité sociale et établissements publics administratifs) n’ont jamais été équilibrés au cours des 40 dernières années. En conséquence, la dette publique est passée de 21 % du PIB à la fin de 1979 à 98 % à la fin de 2018.

Le déficit public s’est creusé pendant les périodes de récession ou de faible croissance du PIB, sous l’effet d’une baisse mécanique des recettes et de mesures de relance de l’activité, et il n’a jamais été suffisamment réduit pendant les années où la conjoncture économique y était plus favorable.

Les dépenses publiques sont passées de 45 % du PIB en 1979 à 56 % en 2018. Cette hausse résulte principalement des prestations sociales, plus particulièrement des retraites et des dépenses d’assurance maladie. Le taux de croissance des dépenses publiques a diminué dans les dix dernières années mais moins fortement que le taux de croissance du PIB.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.