Loading...
Bulletin

La Voix de Bastiat n°6

La Voix de Bastiat n°6

 

Sommaire :

Éditorial :

Dérive totalitaire. Par Patrick de Casanove

Conférence :

Comprendre le non-enjeu du climat. Par Max Falque.

Société

Transition énergétique, la grande arnaque. Par Raymond Croella

Le Conseil d’État condamne l’État : quelle farce ! Par Didier Picot

La voix de l’entrepreneur et de l’entreprise :

Les bienfaits cachés de la « Flat tax » Par Claude Goudron.

À vos agendas :

Samedi 15 janvier 2022 : Assemblée Générale du Cercle Frédéric Bastiat : 10h – 11h30 Lieu : hôtel Sourcéo,  355 Rue du Centre Aéré, 40990 Saint-Paul-lès-Dax

Apéritif d’accueil : 11h30 – 12h15 Déjeuner servi à table : 12h15 – 13h45

Conférence,: 13h45 – 15h15 Les écologistes contre la modernité par Ferghane Azihari

Samedi 2 avril 2022 : Réservez la date pour la conférence de Jean-Marc Daniel « L’histoire de l’économie mondiale, des chasseurs-cueilleurs aux cybertravailleurs. »

Version PDF imprimable : Lumières_n°121_DD_V2

Connaître Bastiat

 » Remarquez donc que la Loi, c’est la Force, et que, par conséquent, le domaine de la Loi ne saurait dépasser légitimement le légitime domaine de la Force.

Quand la loi et la Force retiennent un homme dans la Justice, elles ne lui imposent rien qu’une pure négation. Elles ne lui imposent que l’abstention de nuire. Elles n’attentent ni à sa Personnalité, ni à sa Liberté, ni à sa Propriété. Seulement elles sauvegardent la Personnalité, la Liberté et la Propriété d’autrui. Elles se tiennent sur la défensive; elles défendent le Droit égal de tous. Elles remplissent une mission dont l’innocuité est évidente, l’utilité palpable, et la légitimité incontestée.

Cela est si vrai qu’ainsi qu’un de mes amis me le faisait remarquer dire que le but de la Loi est de faire régner la Justice, c’est se servir d’une expression qui n’est pas rigoureusement exacte. Il faudrait dire: Le but de la Loi est d’empêcher l’Injustice de régner. En effet, ce n’est pas la Justice qui a une existence propre, c’est l’Injustice. L’une résulte de l’absence de l’autre.

Mais quand la Loi, — par l’intermédiaire de son agent nécessaire, la Force, — impose un mode de travail, une méthode ou une matière d’enseignement, une foi ou un culte, ce n’est plus négativement, c’est positivement qu’elle agit sur les hommes. Elle substitue la volonté du législateur à leur propre volonté, l’initiative du législateur à leur propre initiative. Ils n’ont plus à se consulter, à comparer, à prévoir; la Loi fait tout cela pour eux. L’intelligence leur devient un meuble inutile; ils cessent d’être hommes; ils perdent leur Personnalité, leur Liberté, leur Propriété.

Essayez d’imaginer une forme de travail imposée par la Force, qui ne soit une atteinte à la Liberté; une transmission de richesse imposée par la Force, qui ne soit une atteinte à la Propriété. Si vous n’y parvenez pas, convenez donc que la Loi ne peut organiser le travail et l’industrie sans organiser l’Injustice. »

Frédéric Bastiat, La Loi (1850)


Passez de la parole aux actes : faites progresser le libéralisme en France avec le Cercle Frédéric Bastiat

Pour garder son indépendance, le Cercle Frédéric Bastiat ne reçoit aucune subvention. Il ne vit que de vos adhésions et dons. Aidez-nous à populariser les idées libérales.

Vous avez 3 façons concrètes de soutenir le Cercle : vous abonner à la revue « Lumières Landaises », adhérer au Cercle, ou donner.

Passer à l'action pour faire progresser le libéralisme en France avec le Cercle Frédéric Bastiat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.