Loading...
Billet du président

Le libéralisme ne se limite pas à l’économie

Le libéralisme ne se limite pas à l’économie.

La classe politico médiatique a trouvé, avec le libéralisme, un bouc émissaire facile aux malheurs de l’humanité. À peine lui concèdent-elle une meilleure efficacité économique que la social-démocratie. Mais, dit-elle, c’est au prix d’une augmentation des injustices sociales et des inégalités. Cette assertion justifie que le gouvernement, pour acheter des voix, continue a piller allègrement les richesses créées par les Français et à réglementer sans scrupule les moindres détails de leur vie privée. Les Français ne sont-ils pas de grands enfants ? C’est ce que Bastiat appelle la « spoliation légale ».

En France, ni les médias, ni les politiciens, ne remettent en cause la  » spoliation légale « . Ils ne contestent pas non plus aux socialistes qu’ils soient les seuls à définir ce qui est moral et juste, ni qu’ils revendiquent par conséquent l’apanage de la morale et de la justice. Apanage qu’ils se sont attribués en dépit de tous les drames accumulés au cours de l’Histoire et dont ils portent la responsabilité. Or le libéralisme est légitime pour leur contester l’apanage de la morale et de la justice.

Le Libéralisme est une éthique de vie qui consiste à respecter les Droits Naturels de tout être humain, à savoir : Liberté, Propriété, Personnalité. Cela consiste également à se défendre, y compris par la force, si ces droits Naturels sont mis à mal, ou à défendre tout Homme qui voit ses Droits Naturels attaqués. C’est uniquement parce que la loi défend les Droits Naturels qu’elle est juste. Elle ne porte tort à personne, en particulier elle ne vole personne. Elle protège les incitations productives, les incitations à l’innovation de chaque individu. Elle assure sa sécurité. Chacun à la certitude que nul ne viendra voler son bien, attenter à sa personne, à sa famille ou à ses proches, ni attenter à leur liberté. Chacun poursuit son projet de vie. Nous arrivons à ce que Bastiat appelle les harmonies économiques. C’est parce que le Libéralisme est juste qu’il est économiquement performant.

Il est donc aisé de comprendre que le respect des Droits Naturels individuels est essentiel à une bonne santé économique et sociétale de la France. C’est pourquoi le Cercle Frédéric Bastiat a décidé de consacrer son 10ème Weekend de la Liberté à « En finir avec l’inflation réglementaire et législative » qui nous tue, pour « revenir au Droit de Propriété », ce qui nous sauvera. De plus, compte tenu des dernières lois votées en France qui restreignent la liberté d’expression, le Weekend de la Liberté reste un havre où la parole est libre et les débats courtois.

Vous avez compris, prôner le respect des Droits Naturels Individuels et leur défense, y compris par la force, n’est pas politiquement correct.  » Chacun de nous tient certainement de la nature, de Dieu, le droit de défendre sa Personne, sa Liberté, sa Propriété, (…) Si chaque homme a le droit de défendre, même par la force, sa Personne, sa Liberté, sa Propriété, plusieurs hommes ont le Droit de se concerter, de s’entendre, d’organiser une Force commune pour pourvoir régulièrement à cette défense. » La loi (1850)

N’hésitez donc pas à venir assiter au Weekend de la Liberté et à soutenir le Cercle … tant qu’ils existent.

WEL 10 programme.

Programme WEL10 en PDF

WEL 10 inscriptions 

Inscription 10ème Weekend de la Liberté en PDF

Patrick de Casanove
Président du Cercle Frédéric Bastiat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.