Loading...
Événements

Le Weekend de la Liberté est annulé

Début juillet le Cercle Frédéric Bastiat a décidé d’annuler le 11ème Weekend de la Liberté. Il y avait beaucoup trop d’incertitude sur ce que serait, en septembre, la politique gouvernementale vis à vis de la COVID-19. Une politique totalement irrationnelle au regard de la situation sanitaire, une politique basée sur la peur, était et est toujours, plus que probable. Il suffit de se référer à l’immense manipulation sur cette fameuse 2ème vague, mise en place depuis le début de l’été

Dans les faits cette épidémie est aujourd’hui terminée. Peut-être aura t-on un COVID-20, ce qui veut dire que nous vivrions avec le virus comme nous vivons déjà avec un nombre innombrable de bestioles plus ou moins pathogènes. Le mot important est “vivre”!

Il n’est pas inutile de rappeler ici :

Que la Liberté est première,

Que la Liberté figure en tête de la devise de la République Française,

Que la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 dit que ” Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de l’Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d’exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’Homme “. Elle précise dans son article 2 : ” Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression. “

Que la Constitution de notre pays dit dans son article préambule : “Le Peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’Homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789″ et dans son article 5 : ” Le Président de la République veille au respect de la Constitution.”

Force est de constater que nous en sommes loin aujourd’hui.

Si les Français comprenaient que la crise n’est pas liée à la COVID-19 mais aux décisions gouvernementales aberrantes ; qu’ils ont été sciemment enfermés, que bien des leurs sont morts alors qu’ils n’auraient pas dû, que l’économie a été délibérément détruite, pour une épidémie peu meurtrière si bien gérée, et parfaitement contrôlable, la situation du gouvernement serait intenable. Maintenir l’angoisse des populations est pour lui primordial. Donc la COVID-19 doit être gravissime, quitte à tout faire pour la rendre grave. Les gens doivent continuer à avoir peur. Cela rend soumis et obéissant.

Le gouvernement veut ensevelir sous les décombres de l’économie les traces et preuves de son forfait. Il veut imposer aux Français le totalitarisme qu’il concocte pour eux : bâtir l’Homme Nouveau et la Société Nouvelle sur les ruines du monde ancien. Tout cela est très inquiétant.

“Chacun de nous tient certainement de la nature, de Dieu, le droit de défendre sa Personne, sa Liberté, sa Propriété, puisque ce sont les trois éléments constitutifs ou conservateurs de la Vie, éléments qui se complètent l’un par l’autre et ne se peuvent comprendre l’un sans l’autre. Car que sont nos Facultés, sinon un prolongement de notre Personnalité, et qu’est-ce que la Propriété si ce n’est un prolongement de nos Facultés?” Frédéric Bastiat, La Loi (1850)

” La propriété, le droit de jouir du fruit de son travail, le droit de travailler, de se développer, d’exercer ses facultés, comme on l’entend, sans que l’État intervienne autrement que par son action protectrice, c’est la liberté “ Frédéric Bastiat, Propriété et Loi, (1848)

” Se conserver, se développer, c’est l’aspiration commune à tous les hommes, de telle sorte que si chacun jouissait du libre exercice de ses facultés et de la libre disposition de leurs produits, le progrès social serait incessant, ininterrompu, infaillible “ Frédéric Bastiat, La Loi (1850)

 

 


Passez de la parole aux actes : faites progresser le libéralisme en France avec le Cercle Frédéric Bastiat

Pour garder son indépendance, le Cercle Frédéric Bastiat ne reçoit aucune subvention. Il ne vit que de vos adhésions et dons. Aidez-nous à populariser les idées libérales.

Vous avez 3 façons concrètes de soutenir le Cercle : vous abonner à la revue « Lumières Landaises », adhérer au Cercle, ou donner.

Passer à l'action pour faire progresser le libéralisme en France avec le Cercle Frédéric Bastiat

One comment
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.