Loading...
Événements

« Les Jacqueries et les révoltes fiscales au cours de l’histoire »

Jacqueries

Le Cercle Frédéric Bastiat

Serait honoré par votre participation au dîner débat qui aura lieu

Le samedi 09 mars 2019 à 19h30

A l’hôtel Sourcéo, à Saint-Paul-Lès-Dax

Attention, ce dîner débat sera précédé par notre

Assemblée générale annuelle à 18H

Le dîner débat sera animé par

Monsieur Jean-Marc Daniel

sur le thème

« Les Jacqueries et les révoltes fiscales au cours de l’histoire »

Prière de vous inscrire dès que possible en utilisant le bulletin réponse ci-joint

Rappelant dans plusieurs de ses textes, notamment dans sa « Lettre à d’Alembert », que les mots « impôts » et « imposteur » ont la même origine, Jean-Jacques Rousseau soulignait l’étendue de l’exaspération de la population vis-à-vis de la ponction fiscale ; il exprimait au passage sa compréhension de cette exaspération. Réorganisée en France sous Charles VII, la fiscalité a été en fait la principale source de révolte dans la France d’Ancien régime, jusqu’à provoquer l’embrasement de la Révolution de 1789. Les revendications associées à ces mouvements aux noms divers – des maillotins aux pitauds en passant par les lustucrus, ce dernier mouvement tirant son nom de la transcription phonétique de la formule « l’eusses-tu cru ? » qui symbolise l’incrédulité populaire face aux exigences sans limite de l’État- mettent en avant à la fois l’excès du prélèvement et le mauvais usage des fonds. Face à la contestation fiscale, le principe qui naît à la fin du XVIIIe siècle associant « taxation » et « representation » et substituant à partir de 1789 des « contributions » aux « impôts » est supposé satisfaire les attentes populaires. Il a de fait redonné dans un premier temps une forme de légitimité au prélèvement fiscal ; mais ce principe qui fonde l’action publique sur le contrôle démocratique est aujourd’hui en voie d’être lui-même emporté par la conviction de plus en plus largement répandue au sein de la population française et plus largement de celle des pays développés, d’un retour à la fois de l’excès du prélèvement et du mésusage des fonds

Jean-Marc Daniel est né le 26 avril 1954 à Bordeaux. Il est diplômé de l’Ecole Polytechnique, de l’ENSAE et de l’IEP Paris. Après ses études, il a rejoint l’administration comme administrateur de l’INSEE. Il a alterné des fonctions dans l’administration active, dans les cabinets ministériels et dans des fonctions d’économiste et d’enseignant. A l’heure actuelle, il est professeur d’économie à ESCP-Europe, et responsable de l’enseignement d’économie aux élèves du Corps des mines. Il est également chroniqueur éditorialiste au journal « Les Echos » et dans la matinale de la radio BFM business.

Principales publications

« Huit leçons d’histoire économique », « l’Etat de connivence » et « Trois controverses de la pensée économique » chez Odile Jacob

« Le gâchis français » et « Impôts, histoire d’une folie française » chez Tallandier

« Manuel d’économie » chez Ellipse

« Histoire vivante de la pensée économique » chez Pearson

Coupon inscription DD 9 mars 2019

Visionnez la conférence de Jean-Marc Daniel au Cercle Frédéric Bastiat : « Reprise de la croissance : la politique économique comme mouche du coche »

Lisez le compte rendu de sa  conférence  « Reprise de la croissance : la politique économique comme mouche du coche »

Pour contacter le Cercle à :cercle.bastiat@gmail.com ou au 05 59 45 36 47.

__________________________________________________________________________________________

Pour devenir membre du cercle, il suffit d’envoyer Mme Françoise Couture, Trésorière du Cercle Frédéric Bastiat, 86 route de Samadet, 40320 Geaune un chèque de 30 € par famille pour l’adhésion simple et 50 € pour l’adhésion de soutien, 100 € adhésion bienfaiteur à l’ordre du Cercle Frédéric Bastiat. On peut aussi s’inscrire par e-mail. Les modalités (très simples) sont indiquées sur le site Internet du Cercle, www.bastiat.net. Il n’est pas nécessaire d’être membre du cercle pour assister à ses dîners-débats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.