Loading...
Bulletin

Lumières Landaises n°115

Lumières landaises n° 115

Sommaire :

Editorial :

« Crise COVID-19 : découvrez Frédéric Bastiat; » par Patrick de Casanove

Conférence du 14 mars 2020 :

« Épargner pour les générations futures. Les réussites de l’épargne retraite dans le monde. » par Laurent Pahpy.

La voix de l’entrepreneur et de l’entreprise :

« Le Monde d’après : de vraies réformes ou le chaos. » par Claude Goudron

Compte rendu de l’Assemblée Générale Ordinaire du 14 mars 2020.

Agenda :

Le Cercle Frédéric Bastiat organisera le 11ème Weekend de la Liberté, à l’hôtel Sourceo de Saint-Paul-lès-Dax, du 25 septembre 2020 à 12h au 27 septembre 2020 au déjeuner. Le thème choisi est : « La protection sociale, la justice sociale »

Connaître Bastiat :

« Supposons que les citoyens disent au gouvernement: « Nous prenons sur nous la responsabilité de notre propre existence; nous nous chargeons de notre travail, de nos transactions, de notre instruction, de nos progrès, de notre culte; pour vous, votre seule mission sera de nous contenir tous, et sous tous les rapports, dans les limites de nos droits. (…) Toutes les carrières seraient ouvertes à tous; chacun pourrait exercer ses facultés librement, selon qu’il serait déterminé par son intérêt, son penchant, son aptitude, ou les circonstances; il n’y aurait ni privilèges, ni monopoles, ni restrictions d’aucune sorte. (…) Ensuite, toutes les forces du gouvernement étant appliquées à prévenir et à réprimer les dols, les fraudes, les délits, les crimes, les violences, il est à croire qu’elles atteindraient d’autant mieux ce but qu’elles ne seraient pas disséminées, comme aujourd’hui, sur une foule innombrable d’objets étrangers à leurs attributions essentielles. (…) Ici, il faut bien que je dise un mot des conséquences qu’engendre la Sécurité. Voilà donc la Propriété sous ses formes diverses, foncière, mobilière, industrielle, intellectuelle, manuelle, complètement garantie. La voilà à l’abri des atteintes des malfaiteurs et, qui plus est, des atteintes de la Loi. Quelle que soit la nature des services que les travailleurs rendent à la société ou se rendent entre eux, ou échangent au-dehors, ces services auront toujours leur valeur naturelle. Cette valeur sera bien encore affectée par les événements, mais au moins elle ne pourra jamais l’être par les caprices de la loi, par les exigences de l’impôt, par les intrigues, les prétentions et les influences parlementaires. (…) « Ah! sans doute, la fraternité, c’est la chaîne divine qui, à la longue, confondra dans l’unité les individus, les familles, les nations et les races; mais c’est à la condition de rester ce qu’elle est, c’est-à-dire le plus libre, le plus spontané, le plus volontaire, le plus méritoire, le plus religieux des sentiments. Ce n’est pas son masque qui accomplira le prodige, et la spoliation légale aura beau emprunter le nom de la fraternité, et sa figure, et ses formules, et ses insignes; elle ne sera jamais qu’un principe de discorde, de confusion, de prétentions injustes, d’effroi, de misère, d’inertie et de haines. » Frédéric Bastiat, Justice et Fraternité. (1848)

 

Lumières landaise n°115 au format PDF : Lumières_n°115_DD0605_final

L’exemplaire papier sera distribué plus tard, en fonction du déconfinement.


Passez de la parole aux actes : faites progresser le libéralisme en France avec le Cercle Frédéric Bastiat

Pour garder son indépendance, le Cercle Frédéric Bastiat ne reçoit aucune subvention. Il ne vit que de vos adhésions et dons. Aidez-nous à populariser les idées libérales.

Vous avez 3 façons concrètes de soutenir le Cercle : vous abonner à la revue « Lumières Landaises », adhérer au Cercle, ou donner.

Passer à l'action pour faire progresser le libéralisme en France avec le Cercle Frédéric Bastiat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.