Loading...
Livres

Oeuvres complètes de Frédéric Bastiat

Les œuvres complètes de Frédéric Bastiat

Pour commander les œuvres complètes de Frédéric Bastiat, éditées par le Cercle Frédéric Bastiat, avec de nombreux inédits il suffit de demander : Frédéric Bastiat œuvres complètes en 7 volumes, sous la direction de Jacques de Guenin, Éditions Charles Coquelin.

Le courrier avec le règlement à l’ordre de CEFGEC est à adresser à : CEFGEC Institut Charles Coquelin, 75 rue Claude Bernard, 75005 Paris.

Il y a une promotion à 150€ les 7 tomes jusqu’au 31/12/2018. Frais de port 12.

Soit un chèque de 162 euros pour recevoir les 7 tomes.

Frédéric BASTIAT

ŒUVRES COMPLÈTES

Édition en 7 volumes

Sous la direction de Jacques de Guenin

Notes, Chronologie et Glossaire de Jean-Claude Paul-Dejean

INSTITUT CHARLES COQUELIN

PARIS

Note au lecteur.

Une première édition des Œuvres « Complètes » de Frédéric Bastiat, en 6 volumes, fut publiée en 1855 aux Éditions Guillaumin Et Cie, par les soins de Prosper Paillottet, l’ami fidèle qui avait assisté Bastiat pendant ses derniers jours cinq ans auparavant. Une deuxième édition, justifiée par l’épuisement de la première, parut en 1862. Elle était enrichie d’un septième volume dans lequel M. Paillottet, en tant qu’exécuteur testamentaire de Bastiat, avait réuni un certain nombre d’articles – certains inachevés – trouvés dans les papiers de Bastiat, ainsi que des lettres communiquées par leurs destinataires.

En 1877, Mme Cheuvreux, une autre amie fidèle, publia chez l’éditeur Quantin un ensemble de lettres, pour la plupart inédites, adressées par Bastiat à elle-même, son mari ou sa fille, sous le titre « Lettres d’un habitant des Landes ». Nous les avons reproduites dans cette édition.

Au cours de ces dernières années, Jean-Claude Paul-Dejean, un historien Bayonnais érudit, spécialiste de Bastiat, s’est livré à des recherches tenaces dans les archives régionales, les bibliothèques municipales et même les ventes aux enchères, ce qui lui a permis de découvrir un certain nombre de nouveaux articles inédits de Bastiat ainsi que de nouvelles lettres. Il a bien voulu en faire profiter cette édition, qui se trouve être ainsi la plus complète publiée à ce jour.

Outre ces deux catégories d’additions, cette édition se distingue de cinq façons de celle de M. Paillottet :

– Au lieu d’être classée par destinataire et répartie sur deux volumes, la correspondance a été classée par ordre chronologique sur un seul volume: ceci permet de suivre l’évolution de la vie de Bastiat dans l’Histoire de l’époque.

– Comme un siècle et demi s’est écoulé depuis la dernière publication, beaucoup de situations et de personnages sont tombés dans l’oubli. Nous avons donc enrichi cette édition de nombreuses notes et d’un glossaire, dûs pour l’essentiel à M. Paul-Dejean et accessoirement à moi-même, afin de resituer les écrits dans leur contexte. Les notes qui figuraient dans l’édition originale ont été conservées et suivies de la mention (Paillottet). Le Glossaire contient tous les noms propres, à l’exception – rare – des personnages universellement connus ou au contraire de ceux qui n’ont laissé aucune trace. Les résumés concernant chaque personnage ne sont pas rédigés dans le même esprit qu’un dictionnaire, mais plutôt orientés vers ce qui pouvait faire leur intérêt pour Bastiat.

– Nous avons remplacé l’introduction de M. de Fontenay sur « la vie et les écrits » de Frédéric Bastiat, très sympathique mais quelque peu hagiographique, par une introduction plus précise et plus fouillée que j’ai écrite en m’inspirant notamment de divers travaux de Jean-Claude Paul-Dejean. Comme cette introduction se veut factuelle et sans jugements, nous avons pensé utile de la compléter par l’éloge funèbre rédigée par Gustave de Molinari, parue un mois après la mort de Bastiat dans Le Journal des Économistes, sans pour autant approuver le bref passage où il donne raison à Ricardo sur le sujet de la rente et à Malthus sur celui de la population. En revanche nous avons conservé les notes de Prosper Paillottet sur la fin de Bastiat intitulées Neuf jours près d’un mourant qui trouvent parfaitement leur place après la correspondance.

– Nous avons ajouté à l’introduction une chronologie de la vie et des œuvres de Frédéric Bastiat dans le contexte de l’époque, établie par M. Paul-Dejean.

– Enfin et surtout, nous avons réparti tous les textes de façon thématique de la manière suivante :

– L’homme (volume 1)

– L’homme politique (volumes 2 et 3)

– L’économiste (volumes 4, 5 et 6)

– Le paladin du libre échange (volume 7)

Ce premier volume contient donc, après cette note-ci :

– l’Introduction

– L’éloge funèbre rédigée par Gustave de Molinari

– La chronologie de la vie et des œuvres de Frédéric Bastiat.

– La correspondance,

Neuf Jours près d’un mourant, de Prosper Paillottet,

– Des articles présentant un intérêt biographique,

– Un glossaire

Jacques de Guenin

4ème de couverture

Frédéric Bastiat, l’homme qui savait le mieux rendre accessibles et populaires les vérités économiques, et l’un de ceux qui ont le plus honoré la science.

Gustave de Molinari

La dernière édition des Œuvres « Complètes » de Frédéric Bastiat, en 6 volumes, fut publiée dans les années 1860 aux Éditions Guillaumin Et Cie, par les soins de Prosper Paillottet. En 1877, Mme Cheuvreux publia un ensemble de lettres inédites, sous le titre « Lettres d’un habitant des Landes ». Elles sont reproduites dans cette édition. Cette édition comprend aussi un certain nombre de documents inédits redécouverts par M. Paul-Dejean.

Outre ces deux catégories d’additions, cette édition se distingue de cinq façons de celle de M. Paillottet :

– La correspondance a été reclassée par ordre chronologique, ce qui permet de suivre l’évolution de la vie de Bastiat dans l’Histoire de l’époque.

– Comme un siècle et demi s’est écoulé depuis la dernière publication, de nombreuses notes et un glossaire ont été ajoutés.

– Une introduction, l’éloge funèbre rédigée par Gustave de Molinari et une chronologie ont été ajoutés.

– Tous les textes ont été répartis de façon thématique de la manière suivante :

– L’homme (volume 1)

– L’homme politique (volumes 2 et 3)

– L’économiste (volumes 4, 5 et 6)

– Le paladin du libre échange (volume 7).

Jacques de Guenin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.