Loading...
Dîners-débatsÉvénements

« Regard lucide sur la relation Europe-monde arabe aujourd’hui »

Le Cercle Frédéric Bastiat

Serait honoré par votre participation au dîner débat qui aura lieu

Le samedi 8 décembre à 19h30

A l’hôtel Sourcéo, à Saint-Paul-Lès-Dax

Le dîner débat sera animé par

Monsieur Yves Montenay

sur le thème

« Regard lucide sur la relation Europe-monde arabe aujourd’hui »

Prière de vous inscrire dès que possible en utilisant le bulletin réponse ci-joint

La vision du monde arabe est composée de courants de pensée ou d’action extrêmement divers et contradictoires, qui remontent très loin dans l’histoire de France. Il s’agit du monde arabe, et non musulman, ce qui exclut par exemple les Turcs, et ne se focalise pas seulement sur la religion
Une première famille de courants comprends les érudits (intérêt pour une civilisation largement persane ou pour la branche mystique de l’islam), les politiques (diplomatie) ou et les commerçants (tolérants par nature ou par nécessité). Pour ces raisons la France a lancé l’étude de la langue arabe dès François Ier.
Mais il y a aussi une famille de courants hostiles, alimentés par la disparition des églises du Maghreb et du Levant , par le souvenir des Barbaresques et de leurs razzias des côtes méditerranéennes, les drames de la guerre d’Algérie, enracinés dans la mémoire française par les récits des Pieds-noirs. Et aujourd’hui le terrorisme, bien que plus musulman qu’arabe, car, vu de France, c’est à tort souvent synonyme.
Il y a eu aussi un courant paternaliste colonial et enfin celui qui se soucie depuis des siècles des chrétiens arabes, des montagnes libanaises scolarisées en français bien avant « le mandat » aux Pères blancs de Kabylie. Ces derniers ont évolué d’une possible « re » conversion de masse à la sauvegarde de l’identité berbère.
Ces courants se contredisent largement et reflètent en partie une division intellectuelle et sociale, les courants « positifs » étant plutôt présents dans le haut de la pyramide sociale. Cela explique également la profonde division de l’opinion française sur l’immigration considérée comme largement arabe.
Or ces diverses approches ont en commun de mal s’appliquer à la situation actuelle du monde arabe. En effet ce dernier est caractérisé par une décadence intellectuelle et religieuse profonde, des systèmes scolaires calamiteux et hostiles au monde extérieur, occidental particulier. Le tout aggravé par des gouvernements autoritaires voire sanglants et des économies à la dérive, qui ont des répercussions sur nous dans de multiples domaines, terrorisme bien sûr, mais aussi pollution de la Méditerranée, pression migratoire etc..
La divergence des opinions françaises a été aggravée par le fait que les élites françaises, tant intellectuelles que commerciales, ont été surtout en contact avec la fraction occidentalisée des pays arabes, fraction qui est actuellement impuissante politiquement, sauf dans une certaine mesure au Maroc et en Tunisie.
Enfin, comme pour tous les autres débats, les réseaux sociaux sont loin de favoriser une meilleure connaissance des données. Ils poussent chaque courant d’opinion à évoluer isolément et de façon de plus en plus radicale. La controverse sur l’enseignement de l’arabe en France et les préjugés sur la démographie arabe en sont de petites illustrations.
Un grand travail de synthèse est donc maintenant indispensable.

Yves Montenay est diplômé de l’École Centrale de Paris, de Sciences-po Paris, , d’économétrie à Paris VI et docteur en géographie humaine (Paris IV, « Démographie politique des pays arabes d’Afrique ») Il a eu une double carrière en entreprises internationales (gestion de l’énergie) et dans l’enseignement supérieur (Sciences-po puis ESCP : économie, géographie humaine, monde musulman…. ) Actuellement retraité, il anime une O.N.G. d’information Nord-Sud, et édite une infolettre abordant ces sujets.

CV détaillé, ouvrages et publications sur yvesmontenay.fr

Coupon d’inscription dîner débat 8 décembre 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.