Loading...

Étiquette : assimilation

Emmanuel Macron à la recherche d’ «un islam de France »

Pour ce qui est, tout, d’abord de la compatibilité de l’islam avec nos valeurs, il faut bien voir que les trois valeurs : liberté, égalité, tolérance, sur lesquelles les démocraties sont fondées sont incompatibles avec l’islam. Dans l’islam les hommes ne jouissent pas d’une liberté de conscience et ils sont contraints d’obéir aux volontés de Dieu telle qu’elles lui ont été révélées par le message adressé à Mahomet. Dans une société musulmane, par ailleurs, il n’y a pas d’égalité entres les individus : pas d’égalité entre l’homme et la femme, pas d’égalité non plus entre le croyants et les gens du Livre, et l’esclavage est admis. Enfin, pas de tolérance : les croyants sont conviés à combattre et éliminer les incroyants et a contraindre les gens du Livre à se convertir à l’islam. De surcroit, il faut bien comprendre que dans une société démocratique les citoyens obéissent aux lois qu’ils se donnent à eux-mêmes, alors que dans une société islamiques les hommes obéissent aux lois dictées par Dieu
Ce qu’attend notre président de cet « islam de France », c ‘est qu’il cesse de vouloir être conquérant, qu’il admette la liberté de croyance des individus, qu’il proclame que les hommes sont tous égaux entre eux, qu’il tolère qu’il puisse y avoir dans la société des incroyants et des adeptes d’autres religions, qu’il admette que les hommes disposent du pouvoir de s’administrer eux-mêmes, etc….en somme, un islam sans islam qui ne serait guère différent, finalement, du christianisme. La partie est donc très loin d’être gagnée.

La fragmentation croissante de la société française : quelle solution ?

La sagesse voudrait, donc, qu’en attendant que ces évolutions s’opèrent dans l’esprit de tous les musulmans français qui ne sont pas encore intégrés on bride au maximum les arrivées de nouveaux immigrants : c’est la mesure essentielle à prendre, une mesure de sagesse à adopter au titre du principe de précaution introduit dans notre Constitution en 2004.
Curieusement, bien qu’étant prioritaire, cette sage précaution ne semble pas devoir figurer dans l’arsenal des mesures prévues par le projet de loi qui est en préparation et dont on nous dit qu’il serait soumis au parlement en début d’année prochaine.

Le libéralisme et l’islam

L’intervention de Jean Monneret devant le Cercle a attiré l’attention sur la dhimmitude qui historiquement est une des situations qui règle la vie des non musulmans en pays islamique. L’autre étant l’esclavage. L’histoire montre que, aussi minoritaire fût-il à son arrivée, partout, toutes les populations autochtones furent islamisées, celles qui résistaient furent soumises à la dhimmitude, puis finirent par être [ … ]

Une découverte scientifique récente éclaire le problème de l’assimilation des populations étrangères venant s’installer dans notre pays

> Le monde actuel est divisé en cinq grandes civilisations, selon certains anthropologues, sept selon d’autres. Parmi celles-ci, notre civilisation – la civilisation occidentale – et la civilisation islamique. Chaque civilisation connait plusieurs phases de vie, comme tous les organismes vivants : naissance, développement, maturité, puis déclin et disparition. Mais ce cycle, dans ce cas, s’étend sur plusieurs siècles. Il y [ … ]