Loading...

Étiquette : droit

La justice sociale ou la justice dénaturée

La justice sociale introduit dans la définition du juste une appréciation subjective revenant à déterminer ce qui doit revenir à chacun selon d’autres critères liés aux besoins de l’individu, à ses capacités ou à son état…. Il s’agit alors de considérer la société comme redevable à l’égard de certains individus à raison de leurs faiblesses. Ce sont les « droits à », droits créance, qui se substituent aux « droits de », les droits liberté. Les critères d’attribution aux uns ou aux autres perdent toute objectivité car il est relatif de décider que l’un n’a pas suffisamment et que l’autre à trop si bien qu’on peut lui prendre au profit du premier.

Lumières landaises n°108

Sommaire  Editorial : “Europe, France, Afrique : relire Frédéric Bastiat et Pascal Salin.”  par Patrick de Casanove Conférence du 9 juin 2018 : “Le XXIème siècle sera t-il le siècle de l’Afrique” par Jean-Paul Gourevitch. Compte rendus des conférences du 8ème Weekend de la Liberté “Les 100 jours sous le regard de Frédéric Bastiat” “Le bitcoin et la concurrence des [ … ]

Un quinquennat pour restaurer la justice et la sécurité, sacré défi !

  Dans son programme, concernant la justice, Emmanuel Macron annonce qu’il mettra tout en place pour qu’elle soit plus lisible, plus accessible, et que la justice pénale soit plus efficace ; il insiste sur la place de l’autorité judiciaire dans les institutions, et sur tout ce dont a besoin la justice des mineurs pour prospérer. Sur la sécurité, Macron a annoncé [ … ]

Moraliser la politique : mettre fin à la sopliation légale

La morale au cœur du débat. Quand on regarde ce qui s’est déroulé lors des élections présidentielles et législatives de 2017, on constate que l’économie est passée à l’arrière-plan des programmes électoraux. Ceux-ci étaient convenus et parfois très succincts. La souffrance des Français, leur rejet des politiciens, leur immense espoir de changement et les déboires judiciaires de son principal adversaire [ … ]