Loading...

Étiquette : Droits Naturels

Bastiat « À la jeunesse française ». Conférence donnée lors des journées du patrimoine 2020.

Peut être est-il nécessaire, comme Bastiat, de s’adresser à la jeunesse parce que, force est de constater, que les générations aux affaires aujourd’hui ont complètement oublié son message. Pire, elles l’ont discrédité et ont consciencieusement lavé le cerveau de notre jeunesse.
Il est donc indispensable que la jeunesse, et les autres, redécouvrent cet économiste Français.
Son legs est respectez la Personnalité, respecter la Liberté, respectez la Propriété, respectez la Responsabilité individuelle.
Ne cherchez pas l’unanimité, ne cherchez pas à imposer quoi que ce soit à autrui, cherchez et bâtissez les Harmonies économiques
“Tous les intérêts légitimes sont harmoniques” est l’enseignement final que Bastiat a souhaité léguer.

La perversion de la Loi

Mais, en fait, il peut vivre et jouir en s’assimilant, en s’appropriant le produit des facultés de son semblable. De là la Spoliation.

Or, le travail étant en lui-même une peine, et l’homme étant naturellement porté à fuir la peine, il s’ensuit, l’histoire est là pour le prouver, que partout où la spoliation est moins onéreuse que le travail, elle prévaut ; elle prévaut sans que ni religion ni morale puissent, dans ce cas, l’empêcher.

Quand donc s’arrête la spoliation ? Quand elle devient plus onéreuse, plus dangereuse que le travail.

Amnesty adresse un Carton rouge à la France

On ne peut que constater que, dans beaucoup de pays, essentiellement riches et occidentaux, la solution retenue pour, paraît-il, venir à bout de l’épidémie est la coercition sociale. Coercition non seulement inefficace et aggravante sur la COVID, mais aussi « voie nocive pour les droit humains ». C’est une décision politique et uniquement politique. En France elle date des 12 et 16 mars 2020.

Les pays qui n’ont pas confiné et ceux qui ont utilisé des traitements précoces tels que l’hydroxychloroquine ou l’ivermectine, certes non officiellement validés, s’en sortent le mieux. En dépit de cela, les dirigeants des pays coercitifs ont persévéré dans la voie de l’oppression.

Les gouvernements ont vu le parti qu’ils pouvaient tirer de la COVID. Leur ratage initial, en aggravant l’épidémie, apporta même de l’eau à leur moulin, renforçant la croyance en une épidémie gravissime. Ils purent ainsi rebondir. Ils instillèrent la peur dans la société. Grâce à elle ils ont manipulé les personnes, pour les soumettre à leur bon vouloir et pour parvenir, sans révolte, à ces assignations à résidences et autres mesures liberticides à l’égard de gens qui n’ont commis aucun délit.

L’ÉCHEC DE LA DÉMOCRATIE FRANÇAISE quatrième partie, conclusion

Notre problème est : comment faire disparaître la lutte des classes pour rétablir la fraternité et la confiance entre les citoyens ? Pour Hobbes, diriger un État confronté à des conflits nécessite un pouvoir fort pour les régler. Au XXe siècle, la lutte des classes et la faiblesse des régimes démocratiques ont effectivement amené au pouvoir les régimes totalitaires, fascistes, nazis et staliniens. On en connaît les résultats désastreux. Un pouvoir fort doit rester sous le contrôle des citoyens et respecter les valeurs humanistes : il est indispensable de limiter la puissance du Léviathan de Hobbes par la tolérance de Locke et réciproquement.

Journées du Patrimoine 2020

Dans la situation où nous vivons le besoin de paix sociale, de sérénité est majeur. Nous verrons point par point, à partir de situations contemporaines, comment le patrimoine philosophique que  Bastiat nous a laissé est un outil précieux pour sortir par le haut de cette crise dramatique que traverse la France aujourd’hui.

Lumières Landaises n° 113

Ce numéro 113 de ” Lumières landaises ” le bulletin de liaison du Cercle Frédéric Bastiat est très complet. Vous y trouverez six des dix conférences qui ont été données lors du 10ème Weekend de la Liberté qui s’est déroulé du 20 au 22 septembre 2019. Il était consacré à : ” En finir avec l’inflation réglementaire et législative : revenir au Droit de Propriété. ” Vous y lirez également la dernièr) partie des conférences du 9ème Weekend de la Liberté (2018) qui traitait lui de ” Considérations sur la nature et les causes de la richesse des nations “. En dernière page vous découvrirez l’annonce du dîner débat du 30 novembre 2019, dernier dîner débat de l’année : ” 40 ans de déficits publics en France. ” Le conférencier est M. François Ecalle.

Lumières landaises numéro 112

Le n°112 du bulletin du Cercle Frédéric Bastiat est en ligne. Ce numéro est très riche. Il est principalement consacré au Weekend de la Liberté de septembre. “En finir avec l’inflation réglementaire et législative : revenir au Droit de Propriété.” On y parle aussi du Pape, d’écologisme, de Liberté, des Droits Naturels, de spoliation légale et bien sûr de Frédéric Bastiat.