Loading...

Étiquette : humanité

Masque et liberté

Esclave, en grec, se dit « aprosopon », littéralement le « sans-visage ». Serons-nous ainsi collectivement ef-facés ? Soulagés de notre humanité-même ? La question est aujourd’hui de savoir s’il nous reste assez de vie pour aimer la liberté, et de liberté pour préférer, à la peur continuelle d’être contaminé, une vie vraiment humaine.

Droits naturels détruits : à mauvais diagnostic, mauvaises solutions

Les« droits humains » vus par Amnesty International n’ont plus grand-chose à voir avec les Droits Naturels individuels universels de Frédéric Bastiat.

Il y a beaucoup de gens qui souffrent, beaucoup de drames et de malheurs sur cette terre. Amnesty International dit les défendre. Dans certains cas c’est évident. Mais Amnesty International est prisonnière d’une idéologie à la mode. Dans son analyse elle passe à côté du cœur du problème. Ses solutions, si elles étaient mises en œuvre, pourraient s’avérer génératrices d’atteintes aux Droits de l’Homme plus graves que celles que bien des gens subissent aujourd’hui. Il est à craindre que le résultat soit un totalitarisme planétaire au service de droits inhumains.

La solution consiste à revenir à Bastiat pour mettre fin à la « spoliation légale ». Il faut défendre sans cesse les Droits Naturels, Personnalité, Liberté, Propriété. Il faut considérer les individus comme des personnes responsables de leurs actes et libres d’échanger avec qui le veut, n’importe où sur terre.