Loading...

Étiquette : Liberté économique

Réformer la protection sociale

La santé n’est pas gratuite. Ce qui est gratuit est ce qui ne coûte rien à personne. La Consommation de Soins Médicaux en 2018 était de 203 milliards d’euros. Où est la gratuité ? Il y a toujours quelqu’un qui paie. Les soins sont « prépayés ». Ce qui induit un décalage entre l’enveloppe prévue et les besoins réels, une disparition totale de la Responsabilité individuelle, et le flou complet parce que plus personne ne sait ce que coûte vraiment « la santé ».
La fermeture administrative, politique et statistique de services et de structures n’a rien de libéral. C’est du mal-investissement et du rationnement pour « faire des économies « et « sauver la Sécu ».
Les Français n’en ont pas pour leur argent. Contrairement aux Allemands par exemple.
En ce moment nous avons en France la pénurie « gratuite » : lits de réa, masques, déserts médicaux.
Ce qui compte c’est l’abondance de l’offre de soins et son accessibilité. Le prix ne doit pas être un obstacle. Nul ne peut se voir refuser un soin pour des raisons de coût. C’est pourtant ce qui se passe aujourd’hui en France. Nous avons un coût prétendument gratuit pour les Français mais sans rien au bout.

Le confinement, ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas

Ce qu’on ne voit pas c’est que l’humanité a les moyens de venir à bout de l’épidémie avec très peu de dégâts et sans confinement. Cette puissance technologique dont nous disposons aujourd’hui et qui a permis d’éviter le confinement dans plusieurs pays, est le fruit du libre échange et de la prospérité. Elle n’est pas le fruit du hasard, ni de créations étatiques. Elle est le fruit du génie créateur humain. Grâce à d’une multitude d’inventions en chaînes, réparties dans le temps et dans l’espace l’humanité se donne les moyens de sa sécurité sanitaire. Encore faut-il les utiliser. Aucune de ces inventions, innovations qui concourent à cette puissance technologique ne vient d’un seul domaine, d’une seule époque, d’une seule personne, ni d’un seul pays.

Une réponse libérale à l’épidémie de COVID-19?

Quand l’épidémie sera terminée il faudra regarder si les pays entièrement libres ou très libres économiquement, selon les critères de l’Index of Economic Freedom, ont tous réagi comme la Corée du Sud et de Taïwan. On se rendra probablement compte que la culture de chaque pays modèle la réaction. En attendant force est de constater que ces deux pays, qui ont les meilleurs résultats, sont des pays libres économiquement.

La Suisse Pays prospère et apaisé

La Suisse est le pays le plus économiquement libre en Europe et le 3ème dans le monde. Elle a une longue tradition d’ouverture sur le monde mais garde jalousement son indépendance et sa neutralité. La Suisse n’a rejoint les Nations Unies qu’en 2002. Par deux fois l’adhésion du pays à l’Union Européenne a été rejetée à une large majorité lors [ … ]

Les causes du déclin français et comment en sortir

  Tous les indicateurs de l’activité économique du pays nous indiquent que notre économie peine à fonctionner au rythme des autres pays européens, et tout particulièrement des pays les plus dynamiques. Le taux moyen de croissance du PIB est constamment plus faible que celui de nos voisins : 1,2 % par exemple en 2016 contre 1,8 % pour l’Union européenne à 15, et [ … ]

Les exemples étrangers de réformes réussies

Les exemples étrangers de réformes réussies, par Alain Mathieu Les exemples de pays développés qui ont réussi des réformes sont nombreux. Au moins neuf pays européens en font partie. Bien qu’aucun pays ne ressemble à un autre, on peut en tirer des leçons pour la France, en particulier si l’on s’intéresse aux pays dont la réussite économique est supérieure à [ … ]

France ou Suisse : laquelle rend les meilleurs services à ses habitants ?

  Tout baigne ! Notre Président Emmanuel Macron a été désigné personnalité de l’année par les Français et la France a été élue, grâce à lui, « pays de l’année » par l’hebdomadaire britannique « The Economist ». Alors pourquoi s’intéresser à cette Confédération Helvétique d’un peu plus de 8 millions d’habitants qui n’a pas de matières dites premières, qui manque cruellement des « Grands Hommes »(1) [ … ]

La voie de la prospérité : libérer les incitations productives

  La voie de la prospérité : libérer les incitations productives par Pascal Salin Les décisions de politique économique sont trop souvent inspirées par une approche parcellaire et superficielle des problèmes, si ce n’est, bien sûr, par des motivations démagogiques. En outre l’horizon politique étant très court (à savoir celui de la prochaine élection), les politiciens se préoccupent essentiellement des [ … ]