Loading...

Étiquette : privé

Déresponsabilisation de la population et soumission à une demande de sécurité

Il y a bien évidemment du vrai dans ce constat ; décideurs politiques et législateurs ont tout intérêt à imposer de nouvelles lois et de nouvelles contraintes, car un tel comportement est bien souvent l’unique moyen de justifier son statut – et son salaire – et le bien-fondé de sa nomination ou de son élection. En économie, l’école des choix publics, Public Choice, n’a eu de cesse de démontrer cette réalité. Dans une démocratie représentative, l’efficacité des acteurs politiques s’évalue à l’aune de la quantité de lois produites. Mécaniquement, la sphère publique enfle et s’insinue dans chaque interstice d’un espace autrement considéré comme privé. L’Etat démocratique serait un Leviathan par nature.

Le monopole public cause de tous nos maux

Pour traiter ce sujet, nous pouvons nous poser ces quatre questions : pourquoi ? Combien ? Jusqu’où ? Jusqu’à quand ? Et y apporter ces réponses : pour rien ; beaucoup trop ; jusqu’à la ruine ; jusqu’à la reconquête libérale Pourquoi ? Le monopole public en France n’a aucune légitimité. Il provient d’une double hérésie, économique et juridique. Le monopole est le contraire de la concurrence. Le monopole public [ … ]

L’État doit-il subventionner les arts ?

  Poser une telle question à des libéraux peut paraître absurde, et inutile tant la réponse est évidente : l’impôt étant une spoliation légale, un prélèvement à caractère violent, il ne saurait être justifié par des dépenses publiques dans la culture ou les arts. La réponse n’est pourtant pas si évidente qu’il n’y paraît, et, comme le dit Bastiat dans son ouvrage Ce [ … ]

L’environnement : problèmes publics, solutions privées ?

La question qui m’a été posée par Patrick de Casanove est particulièrement difficile. Après un bref échange, nous sommes tombés d’accord sur cette formulation : « L’environnement : problèmes publics, solutions privées ? » Dans un mail, il précisait sa pensée : “L’idée principale que je voudrais voir débattue est que, comme vous l’écrivez dans votre livre, dans cette affaire [ … ]