Loading...

Étiquette : Propriété

Journal des Libertés été 2021

66,73 %. C’est le chiffre des abstentions au premier tour des élections régionales et départementales du 20 Juin dernier et l’on a du mal à ne pas voir dans ce nouveau record d’abstention le signe d’une démocratie malade, en panne, en danger. Quelle légitimité auront ceux qui « nous représenteront » dans ces différentes assemblées ? Et comment en sommes-nous arrivés là ? Si nous ne tentons pas de répondre directement à ces questions dans les pages de ce nouveau numéro du Journal des libertés nous vous proposons néanmoins des analyses dans lesquelles peuvent être puisés des éléments de réponse.

Bastiat « À la jeunesse française ». Conférence donnée lors des journées du patrimoine 2020.

Peut être est-il nécessaire, comme Bastiat, de s’adresser à la jeunesse parce que, force est de constater, que les générations aux affaires aujourd’hui ont complètement oublié son message. Pire, elles l’ont discrédité et ont consciencieusement lavé le cerveau de notre jeunesse.
Il est donc indispensable que la jeunesse, et les autres, redécouvrent cet économiste Français.
Son legs est respectez la Personnalité, respecter la Liberté, respectez la Propriété, respectez la Responsabilité individuelle.
Ne cherchez pas l’unanimité, ne cherchez pas à imposer quoi que ce soit à autrui, cherchez et bâtissez les Harmonies économiques
“Tous les intérêts légitimes sont harmoniques” est l’enseignement final que Bastiat a souhaité léguer.

Covid : il n’y a pas de bonne santé sans liberté

Il est naïf de croire qu’un État qui fonctionnerait mieux serait plus efficace dans la gestion de ce qui ne le concerne pas. Nous aurions une technostructure performante au services de mesures absurdes. L’étatisme étoufferait toujours les acteurs sociaux naturels, en particulier le corps médical au sens large.
Beaucoup de Français croient que l’État a bien fait son travail et que la France s’en sort plutôt mieux que « les autres ». En ayant prolongé la situation de « crise », en ayant abreuvé la population de chiffres toujours plus inquiétants, mais sujets à caution, en ayant entretenu la peur, l’État réussit à faire oublier sa responsabilité dans le drame que vit le pays. Il est parvenu à se défausser de sa responsabilité sur les gens qui ne suivent pas ses consignes, (d’où la délation), à paraître comme le sauveur et le recours.

La perversion de la Loi

Mais, en fait, il peut vivre et jouir en s’assimilant, en s’appropriant le produit des facultés de son semblable. De là la Spoliation.

Or, le travail étant en lui-même une peine, et l’homme étant naturellement porté à fuir la peine, il s’ensuit, l’histoire est là pour le prouver, que partout où la spoliation est moins onéreuse que le travail, elle prévaut ; elle prévaut sans que ni religion ni morale puissent, dans ce cas, l’empêcher.

Quand donc s’arrête la spoliation ? Quand elle devient plus onéreuse, plus dangereuse que le travail.

Bastiat 2022 : idées libres de droits!

Les politiciens qu’elle que soit leur étiquette électorale pour appâter l’électeur ont appliqué avec constance cette politique désastreuse. La gestion de la COVID en est l’aboutissement logique ou une Autorité Centrale entourée de quelques “”conseils” s’empare de tous les pouvoirs et gère par l’idéologie, la peur et le mensonge une épidémie qui est un problème médical. Ce n’est pas une “dictature sanitaire”.  C’est du totalitarisme. Les politiciens Français ont parachevé leur œuvre destructrice des Droits Naturels Individuels Universels
Tout espoir n’est pas perdu.
À partir de son œuvre il est possible d’extraire quelques principes et propositions très simples mais fondamentaux. Ils sont libres de droits et le Cercle les mets à la disposition de tout parti politique ou de toute personne qui désirerait les adopter, les travailler, afin de les mettre en œuvre :

Propriété & Responsabilité : des Solutions pour la France

Or chaque fois que le gouvernement décide de créer un quota hommes femmes, ou de fixer des salaires minimum et maximum, ou d’encadrer les loyers, ou de subventionner certaines activités plutôt que d’autres, ou d’interdire la tenue de certains propos etc., il réduit en fait le champ de ce que chacun d’entre nous peut faire avec ce dont il est propriétaire, qu’on parle de propriété foncière, de propriété de son travail ou de liberté d’expression.
Aussi, ce que d’aucuns appellent deuxième gauche ou troisième voie ou social-démocratie (ce qu’on vit en France), croyant y trouver la solution idéale entre un marxisme pur et dur qui n’a pas trop fait ses preuves dans l’histoire et un libéralisme rapidement et commodément associé à tous les malheurs du monde – cette troisième voie, donc, ne constitue qu’une différence de degré avec le marxisme, certainement pas une différence de nature.

Lumières Landaises n° 113

Ce numéro 113 de ” Lumières landaises ” le bulletin de liaison du Cercle Frédéric Bastiat est très complet. Vous y trouverez six des dix conférences qui ont été données lors du 10ème Weekend de la Liberté qui s’est déroulé du 20 au 22 septembre 2019. Il était consacré à : ” En finir avec l’inflation réglementaire et législative : revenir au Droit de Propriété. ” Vous y lirez également la dernièr) partie des conférences du 9ème Weekend de la Liberté (2018) qui traitait lui de ” Considérations sur la nature et les causes de la richesse des nations “. En dernière page vous découvrirez l’annonce du dîner débat du 30 novembre 2019, dernier dîner débat de l’année : ” 40 ans de déficits publics en France. ” Le conférencier est M. François Ecalle.

Intérêt général et droits fondamentaux

La définition de l’intérêt général par l’expression de la volonté générale choisie par le Conseil d’État est donc contestable : il n’est pas du tout sûr que ce soit une partie juste et raisonnable qui émerge de la diversité des opinions individuelles, ce qui donne au Conseil constitutionnel le rôle d’arbitrer entre un intérêt général pour le moins incertain et les droits fondamentaux du bloc de constitutionnalité.

Lumières landaises numéro 112

Le n°112 du bulletin du Cercle Frédéric Bastiat est en ligne. Ce numéro est très riche. Il est principalement consacré au Weekend de la Liberté de septembre. “En finir avec l’inflation réglementaire et législative : revenir au Droit de Propriété.” On y parle aussi du Pape, d’écologisme, de Liberté, des Droits Naturels, de spoliation légale et bien sûr de Frédéric Bastiat.

Lumières Landaises n°111

  Lumières landaises n°111 Sommaire Lumières Editorial. “Révoltes fiscales: à quand la prochaine” par Patrick de Casanove Conférence du 9 mars 2019 “Les Jacqueries et les révoltes fiscales au cours de l’histoire” par Jean-Marc Daniel. Comptes rendus des conférences du 9ème Weekend de la Liberté. “La culture comme facteur de la richesse des nations” par Guido Hülsmann. “Le transhumanisme est [ … ]

Bastiat s’invite dans le Grand débat national

Bastiat s’invite dans le Grand débat national Emmanuel Macron a été élu pour réformer la France. Il n’en a rien fait. Il a suivi la même voie que ses prédécesseur depuis 1974, c’est à dire endetter, taxer et réglementer. « En même temps » il affirmait être « en marche » pour réformer en profondeur, baisser les prélèvements et sortir le pays des difficultés. [ … ]

DÉBATS ET TÉLÉVISION

DÉBATS ET TÉLÉVISION Il est habituel de critiquer les forums diffusés par internet, de leur reprocher de répandre de fausses informations et de plus chercher à manipuler les lecteurs qu’à les informer et qu’à faire appel à leur raison et à leur esprit critique. Ces critiques sont souvent justifiées, mais la même question se pose à propos de certains débats [ … ]

“L’action humaine” à l’origine de la richesse des nations

« Considérations sur la nature et les causes de la richesse des nations » était le thème du 9ème Weekend de la Liberté organisé par le Cercle Frédéric Bastiat. L’affluence y a été très nombreuse et la présence de nombreux étudiants bien appréciée. Ils ont apporté un supplément de dynamisme à cette manifestation bien ancrée dans le paysage libéral français. Les conférenciers, [ … ]

Lumières landaises n°108

Sommaire  Editorial : “Europe, France, Afrique : relire Frédéric Bastiat et Pascal Salin.”  par Patrick de Casanove Conférence du 9 juin 2018 : “Le XXIème siècle sera t-il le siècle de l’Afrique” par Jean-Paul Gourevitch. Compte rendus des conférences du 8ème Weekend de la Liberté “Les 100 jours sous le regard de Frédéric Bastiat” “Le bitcoin et la concurrence des [ … ]

Europe, France, Afrique : relire Frédéric Bastiat et Pascal Salin.

Le contraste entre l’Europe et l’Afrique est ancien. Les items sont différents mais il perdure aujourd’ hui. L’Europe et la France ont des populations qui vieillissent. Une espèce de fatalisme s’est installé. L’élan vital n’y est plus. Les populations européennes ne se renouvellent pas. C’est suicidaire dans le contexte de l’État providence qui repose sur la spoliation légale horizontale, elle [ … ]