Loading...

Étiquette : Responsabilité

Initiation au libéralisme

Quatre idéologies humanistes dominent actuellement la pensée politique dans les démocraties occidentales : le libéralisme, le socialisme, la social-démocratie, le conservatisme. Le premier est fondé sur la liberté individuelle, le second sur l’organisation collective de la société, le troisième est un compromis entre libéralisme et socialisme. Enfin, le conservatisme défend la tradition qui est supposée garante de la paix sociale. Elles revendiquent toutes un régime démocratique, et mettent le pouvoir politique sous l’autorité du peuple souverain.
Le discours public tenu par un certain nombre de responsables politiques et sociaux et de journalistes français actuels montre leur méconnaissance du libéralisme, réduit au capitalisme et à la mondialisation, accusé de promouvoir la recherche effrénée de la richesse et de la consommation, d’empêcher les progrès sociaux, de permettre et même de générer des injustices sociales insupportables, d’accorder aux individus une liberté sans entrave au détriment les uns des autres, et de négliger ou de contester les problèmes environnementaux. Cette image est diffusée largement par les journaux, les télévisions, les réseaux sociaux, les partis politiques.

Une réponse libérale à l’épidémie de COVID-19?

Quand l’épidémie sera terminée il faudra regarder si les pays entièrement libres ou très libres économiquement, selon les critères de l’Index of Economic Freedom, ont tous réagi comme la Corée du Sud et de Taïwan. On se rendra probablement compte que la culture de chaque pays modèle la réaction. En attendant force est de constater que ces deux pays, qui ont les meilleurs résultats, sont des pays libres économiquement.

Lumières Landaise n°114

En ce qui concerne les retraites, l’exécutif ne s’attaque pas à la racine du mal : la dépendance intergénérationnelle. La solution existe, c’est la capitalisation. Mais elle reste taboue dans notre pays. Le retour sur investissement de l’épargne étant supérieur au taux de croissance, un euro capitalisé permet d’obtenir un « rendement » double de celui de la répartition, et ce, malgré les crises et les krachs boursiers.

Déresponsabilisation de la population et soumission à une demande de sécurité

Il y a bien évidemment du vrai dans ce constat ; décideurs politiques et législateurs ont tout intérêt à imposer de nouvelles lois et de nouvelles contraintes, car un tel comportement est bien souvent l’unique moyen de justifier son statut – et son salaire – et le bien-fondé de sa nomination ou de son élection. En économie, l’école des choix publics, Public Choice, n’a eu de cesse de démontrer cette réalité. Dans une démocratie représentative, l’efficacité des acteurs politiques s’évalue à l’aune de la quantité de lois produites. Mécaniquement, la sphère publique enfle et s’insinue dans chaque interstice d’un espace autrement considéré comme privé. L’Etat démocratique serait un Leviathan par nature.

Lumières Landaises n° 113

Ce numéro 113 de ” Lumières landaises ” le bulletin de liaison du Cercle Frédéric Bastiat est très complet. Vous y trouverez six des dix conférences qui ont été données lors du 10ème Weekend de la Liberté qui s’est déroulé du 20 au 22 septembre 2019. Il était consacré à : ” En finir avec l’inflation réglementaire et législative : revenir au Droit de Propriété. ” Vous y lirez également la dernièr) partie des conférences du 9ème Weekend de la Liberté (2018) qui traitait lui de ” Considérations sur la nature et les causes de la richesse des nations “. En dernière page vous découvrirez l’annonce du dîner débat du 30 novembre 2019, dernier dîner débat de l’année : ” 40 ans de déficits publics en France. ” Le conférencier est M. François Ecalle.

Assurances, mutualisation et solidarité

Au cours d’une émission sur France Culture [1], Éric Sadin a présenté son ouvrage La vie algorithmique, critique de la raison numérique (L’Échappée, mars 2015). Il met en garde ses lecteurs contre l’utilisation imprudente des objets connectés (montres, smartphones, bracelets …). Un des dangers de ces nouvelles technologies est selon lui une évolution des comportements individuels consistant à accepter la [ … ]

Santé retraites : comment éviter la catastrophe sociale

Introduction Certains individus croient en l’incapacité des êtres humains à choisir librement leur vie. Ils imaginent leur monde idéal puis veulent l’imposer par la loi à l’ensemble de l’humanité. En France le système de santé comme le système de retraite procèdent de cette philosophie. Ils sont les piliers de la spoliation légale. Au prétexte d’aider les plus démunis l’État pille [ … ]

L’immigration dans une société libre

L’IMMIGRATION DANS UNE SOCIÉTÉ LIBRE par Pascal Salin Une société libre est une société où tout individu a le droit d’agir comme il l’entend, sans subir aucune contrainte, à condition qu’il respecte les droits légitimes des autres. C’est dire qu’une société libre est fondée sur la reconnaissance et la défense des droits de propriété. Ces principes sont-ils utiles pour définir [ … ]