Loading...

Étiquette : retraite

« La protection sociale, la justice sociale » 11ème Weekend de la Liberté,

La Sécurité sociale, a été conçue pour « lutter contre (…) les « cinq grands maux » : pauvreté, insalubrité, maladie, ignorance et chômage » en garantissant des prestations en cas de maladie, chômage, retraite. Or nous vivons la pénurie pour faire face à la maladie COVID-19. Nous vivons la crise et le chômage parce que le gouvernement, débordé et paniqué, a pris de mauvaises décisions. Sans oublier les retraites qui ne sont pas assurées. Mais la réforme attendra. La vraie pas un simple changement paramétrique. La protection sociale, la justice sociale étaient les raisons d’être du socialisme, les justifications de son existence. La vérité est sortie nue de l’épidémie : le socialisme c’est la contrainte et la pénurie, et sa protection sociale, très onéreuse, ne tient pas la route. C’est une escroquerie.

Lumières Landaise n°114

En ce qui concerne les retraites, l’exécutif ne s’attaque pas à la racine du mal : la dépendance intergénérationnelle. La solution existe, c’est la capitalisation. Mais elle reste taboue dans notre pays. Le retour sur investissement de l’épargne étant supérieur au taux de croissance, un euro capitalisé permet d’obtenir un « rendement » double de celui de la répartition, et ce, malgré les crises et les krachs boursiers.

Épargner (pour) les générations futures, déjeuner débat 14 mars 2020

La plupart des pays du monde ont su trouver des solutions. En 2016, 17 des 35 pays de l’OCDE étaient dotés à des degrés divers de régimes capitalisés publics ou privés, obligatoires ou quasi obligatoires. Le Danemark, les Pays-Bas et l’Australie offrent les meilleures retraites du monde. Dans ces trois pays, un solide pilier d’épargne individuelle ou collective a été développé. La réforme est censée s’inspirer du modèle suédois. Le pays du consensus a su instaurer les comptes notionnels, mais, surtout, il a introduit une part de capitalisation.

UNE EPARGNE GARANTIE INVESTIE EN ACTIONS : UN CAS RÉEL

    Les crises financières répétitives récentes expliquent la volonté de sécurité de l’épargne, largement répandue dans la population, qui se concrétise par un investissement de 80% des capitaux en assurance-vie sur des fonds euros à capital garanti. Les pouvoirs publics regrettent ce choix, qui prive les entreprises d’un financement dont elles ont besoin, en particulier les PME. Ils mènent [ … ]

Les causes du déclin français et comment en sortir

  Tous les indicateurs de l’activité économique du pays nous indiquent que notre économie peine à fonctionner au rythme des autres pays européens, et tout particulièrement des pays les plus dynamiques. Le taux moyen de croissance du PIB est constamment plus faible que celui de nos voisins : 1,2 % par exemple en 2016 contre 1,8 % pour l’Union européenne à 15, et [ … ]