Lumières Landaises n° 113

Ce numéro 113 de " Lumières landaises " le bulletin de liaison du Cercle Frédéric Bastiat est très complet. Vous y trouverez six des dix conférences qui ont été données lors du 10ème Weekend de la Liberté qui s'est déroulé du 20 au 22 septembre 2019. Il était consacré à : " En finir avec l'inflation réglementaire et législative : revenir au Droit de Propriété. " Vous y lirez également la dernièr) partie des conférences du 9ème Weekend de la Liberté (2018) qui traitait lui de " Considérations sur la nature et les causes de la richesse des nations ". En dernière page vous découvrirez l'annonce du dîner débat du 30 novembre 2019, dernier dîner débat de l'année : " 40 ans de déficits publics en France. " Le conférencier est M. François Ecalle.

  • 1
  • 84

 Lumières landaises n° 113




Sommaire


 

Editorial :


« Contre les faux droits revenir aux Droits naturels. » par Patrick de Casanove.

Compte rendu des conférences du 10ème Weekend de la Liberté du 20 au 22 septembre 2019 :


« En finir avec l'inflation réglementaire et législative : revenir au Droit de Propriété. »


« Le salaire complet : une puissante réforme pour retrouver la pleine propriété de son travail. » par Simone Wapler.

« Inflation législative et réglementaire en démocratie. » par Jean-David Nau.

« Propriété & Responsabilité : des Solutions pour la France. » par Nathalie MP.

« Marché politique et niches fiscales. » par Victor Fouquet.

« La déresponsabilisation de la population et sa soumission à une demande de sécurité. » par Pierre Bentata.

« La liberté d’expression et la pente glissante de la régulation administrative. » par Daniel Tourre.

Comptes rendus des conférences du 9ème Weekend de la Liberté du 21 au 23 septembre 2018 / dernière partie :


« Considérations sur la nature et les causes de la richesse des nations. »


« L’innovation et la création parmi les causes de la Richesse des Nations. » par H16.

Vous pouvez visionner les conférences du Weekend de la Liberté 2019 et 2018 sur notre chaîne YouTube.

A lire :


Le numéro 6 du Journal des libertés : sommaire.

Introduction à la conférence du 30 novembre 2019 :


« Dettes et déficits : faire payer les autres. » par Patrick de Casanove.

Connaître Bastiat :


« Qu’il s’agisse, par exemple, de propriété : le principe est que ce que chacun a fait par son travail lui appartient, encore que ce travail ait été comparativement plus ou moins habile, persévérant, heureux, et par suite plus ou moins productif. Que si deux travailleurs veulent unir leurs forces, pour partager le produit suivant des proportions convenues, ou échanger entre eux leurs produits, ou si l’un veut faire à l’autre un prêt ou un don, qu’est-ce qu’a à faire la loi ? Rien, ce me semble, si ce n’est exiger l’exécution des conventions, empêcher ou punir le dol, la violence et la fraude. Cela veut-il dire qu’elle interdira les actes de dévouement et de générosité? Qui pourrait avoir une telle pensée? Mais ira-t-elle jusqu’à les ordonner ? Voilà précisément le point qui divise les économistes et les socialistes. » Justice et fraternité (1848)

Annonce du dîner débat du  novembre 2019 :


« 40 ans de déficits publics en France. » par François Ecalle.

Bulletin Lumière landaises en PDF : LUMIERESLANDAISES 113 v6

Coupon d'inscription en PDF : LUMIERESLANDAISES 113 coupon

Pour les retardataires le bulletin d'adhésion 2019 : Adhésion Cercle Frédéric Bastiat 2019
Article précédent Un tryptique intenable
Article suivant Et si la Grande Mosquée de Paris s’appelait demain « Mosquée Marie mère de Jésus ? »
Articles connexes
Commentaires 1
  • Robot Bastiat

    […] Dernières nouvelles Déresponsabilisation de la population et soumission à une demande de sécurité Dettes et déficits : faire payer les autres. Inscription  » 40 ans de déficits publics en France «  Liberté d’expression : la pente glissante de la régulation administrative Lumières Landaises n° 113 […].

    Répondre
    27/10/2019
Laisser un commentaire