Blog

Retrouvez tous les articles publiés par le Cercle Bastiat

En savoir plus

Transhumanisme : totalitaire ou libéral ?

L’intérêt porté aux technologies disruptives est important. Ce n’est pas une doctrine politique, et à ce jour il n’existe pas d’études sérieuses du point de vue économique. C’est une science encore en gestation et qui semble relever de la science fiction. Les questions éthiques qui en découlent vont rapidement s’imposer dans l’agenda politique à mesure que les progrès technologiques vont devenir c...

En savoir plus

Industrie : éléments de réflexion à soumettre aux Gilets jaunes sur l’Economie de leur pays

Il est donc temps de révéler aux Français l’état réel dans lequel se trouve l’Economie du pays. Les perspectives d’avenir sont plutôt sombres car le mal, nous allons le voir, est très profond. L’Economie française est en grave difficulté, mais les couches populaires l’ignorent. La France, leur dit-on constamment, est la sixième puissance mondiale, le siège qu’elle occupe au Conseil de Sécurité att...

En savoir plus

Participons au Grand Débat, Fiscalité et dépenses : Les propositions de l’IREF

Il faut sans doute se méfier de ce Grand Débat qui risque de créer de grandes frustrations chez ceux, la très grande majorité sans doute, qui sentiront qu’ils n’ont pas été entendus. On sait quand commence le débat, mais nul ne sait où, quand et comment il se termine car il peut être entraîné comme un tourbillon dans une course folle aux idées irréalistes autant que dangereuses. Le gouvernement en...

En savoir plus

Macron : 2017 la pérestroika, 2019 la glasnost, 2022/23 l'effondrement ?

De 1985 et 1991 six ans se sont écoulées entre la perestroïka et l'effondrement. Si six ans sont comptés à partir de 2017 nous arrivons en 2023. Nous vivons dans le pays de la monarchie présidentielle absolue. 2022 sera l'année de l'élection du monarque. Si cet scrutin ne débouche pas sur l’élection d'une personne à la politique novatrice, c'est à dire en rupture avec ce qui constitue l'acte fonda...

En savoir plus

Les infortunes de la concurrence

Les infortunes de la concurrence Introduction : Même si tout le monde semble d'accord pour dire que la concurrence est un pilier du capitalisme et de la richesse des nations, cette notion subit des critiques nombreuses, perfides et injustes, jusqu'à traverser un chemin de croix qui rappelle les tourments épouvantables de la pauvre Justine dans le magnifique livre de Sade "Les Infortunes de la ve...

En savoir plus

Bastiat s'invite dans le Grand débat national

Bastiat s'invite dans le Grand débat national Emmanuel Macron a été élu pour réformer la France. Il n'en a rien fait. Il a suivi la même voie que ses prédécesseur depuis 1974, c'est à dire endetter, taxer et réglementer. « En même temps » il affirmait être « en marche » pour réformer en profondeur, baisser les prélèvements et sortir le pays des difficultés. Perdu dans les limbes du « sauver la ...

En savoir plus

Lumières landaises n° 110

Bulletin de liaison Lumières Landaises 110. Vous y retrouverez le compte rendu de la conférence d'Yves Montenay "Regard lucide sur la relation Europe-Monde arabe aujourd'hui", le compte-rendu de la conférence du Général Jacques Favin-Lévêque "La sécurité comme cause de la prospérité des nations : l'Europe de la défense" . Vous prendrez connaissance de l'annonce de la conférence de Jean-Marc Daniel...

En savoir plus

Le crie de l'oie quand on la plume

« L'art de l'imposition consiste à plumer l'oie pour obtenir le plus possible de plumes avant d'obtenir le moins possible de cris » disait Colbert qui s'y connaissait. Il fut Contrôleur général des finances de 1665 à 1683. Les prélèvements obligataires, dont les prélèvement fiscaux font partie, ne sont que du vol légal. Sur ce sujet il est difficile d'écrire mieux que ne l'a fait Frédéric Bastia...

En savoir plus

France-monde arabe : relations d'Hommes malades

France-monde arabe : relations d'Hommes malades À propos des pays arabes Yves Montenay déplore la « dégradation de la gouvernance et de l'économie ». Malheureusement ce diagnostic peut aussi s'appliquer à la France. C'est pourquoi il est possible que les relations France-pays arabes et, dans une moindre mesure les relations Europe-monde Arabe, soient des relations d' « Hommes malades ». C'est à...

En savoir plus

Reprise de la croissance : la politique économique comme mouche du coche

Emmanuel Macron est un traître, c’est du moins ce disait Edouard Philippe en janvier 2017 en le comparant au Macron de l’Antiquité qui assassina l’empereur Tibère. Etre un traitre en politique n’est pas original. Et ce qu'il y a de positif dans le traître c'est que, quelque part, il se sent en position de devoir réparer la faute morale sur laquelle s’est appuyée son ascension. Pour réparer cette f...